En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Certificats d'économies d'énergie : cinq programmes "précarité énergétique" prolongés jusqu'en 2020

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Dans le cadre du dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE), le ministère de la Transition écologique a annoncé, le 25 juillet, la prolongation jusqu'en 2020 de quatre programmes de lutte contre la précarité énergétique dans l'habitat et d'un dans les transports. Ces programmes visent à sensibiliser, informer et accompagner les ménages en situation de précarité énergétique. Ils figurent parmi les douze programmes sélectionnés en octobre 2016 par le ministère. Il s'agit des programmes dans l'habitat : "Ecorce", "Depar", "Mage" et "Slime" (validé en janvier 2016 par le ministère) ainsi que "Wimoov" (mobilité durable accessible à tous). Le ministère avait déjà reconduit, par arrêté du 18 décembre 2017, jusqu'au 31 décembre 2018, ces programmes afin de leur permettre de remplir leur obligation de volume de CEE délivrés au bénéfice des ménages précaires.

Pour cette quatrième période des CEE (2018-2020), les vendeurs d'énergie devront réaliser un total de 400 TWhc (térawattheures cumulés actualisés) d'opérations d'économies d'énergie auprès des ménages en situation de précarité énergétique d'ici fin 2020.

Selon la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), depuis le 1er janvier 2016 et jusqu'au 31 mai 2018, un total de 227,3 TWhc de CEE "précarité énergétique" a été délivré. 2% de ce volume ont été réalisés via les programmes d'accompagnement. Le cours moyen des CEE "précarité énergétique" était, en mai 2018, de 4,89 euros HT/MWhc.

Les programmes, validés par le ministère, ont permis depuis fin 2016 d'accompagner 18.000 ménages précaires pour la réalisation de bilans énergétiques. Environ 480.000 ménages ont été sensibilisés aux économies d'énergies et aux éco-gestes.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…