Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le changement climatique amplifie l'émergence de maladies animales

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
De plus en plus de pays attribuent au changement climatique l'apparition d'au moins une maladie émergente ou ré-émergente, sévissant ou ayant sévi sur leur territoire. C'est une réalité que nous ne pouvons pas ignorer et qui nous impose d'aider les Services Vétérinaires du monde entier à se doter de structures conformes aux normes internationales de bonne gouvernance pour y faire face , a déclaré Bernard Vallat, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), dans un communiqué, à l'occasion de l'assemblée générale de son organisation qui se déroulait cette semaine à Paris.

Selon une étude mondiale menée par l'OIE auprès de tous ses Délégués nationaux et exposée par le Dr Peter Black, rapporteur australien, à l'occasion de l'Assemblée, l'incidence du changement climatique sur l'émergence et la réémergence des maladies animales est confirmée par une majorité des Pays et Territoires Membres de l'OIE.

Les trois maladies émergentes le plus souvent citées par 126 des 174 Etats membres de l'OIE qui ont participé à l'étude sont : la fièvre catarrhale ovine (maladie de la langue bleue), la fièvre de la Vallée du Rift et la fièvre du West Nile. En outre, 58% d'entre eux identifient l'apparition récente d'au moins une maladie émergente ou ré-émergente sur leur territoire comme étant directement liée au changement climatique.

Le Etats membres de l'OIE ont de ce fait préconisé de nouvelles actions au niveau de la recherche, du renforcement des capacités nationales dans les systèmes sanitaires publics et privés et au niveau de la communication pour prévenir ou réduire les effets du changement climatique sur la production animale et sur les maladies, y compris celles transmissibles à l'homme, souligne un communiqué de l'OIE.



*Conséquences des changements climatiques et des modifications de l'environnement sur les maladies animales émergentes et ré-émergentes et sur la production animale

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Qualification OPQIBI : ingénierie pour la restauration des cours d'eau OPQIBI