Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Charte « Plages sans déchet plastique » : une nouvelle convention pour mobiliser plus de communes

Déchets  |    |  F. Bénard

En 2020, la charte « Plages sans déchet plastique » était déployée par le ministère de la Transition écologique, l'Ademe et l'Association des élus du littoral (Anel). Elle compte à ce jour 83 communes signataires en métropole et en Outre-mer ayant déployé des actions locales. Pas assez selon le ministère, qui souhaiterait en mobiliser d'autres à s'engager, via la charte, dans la lutte contre la pollution plastique côtière.

Pour y parvenir, Bérangère Couillard, secrétaire d'État chargée de l'Écologie, et l'Anel, ont signé, ce mercredi 15 mars, une nouvelle convention dans le but de renforcer leur collaboration, ainsi que « d'assurer une large communication auprès des élus et du public » pour valoriser la charte.

Ce partenariat consolidé fixe deux nouveaux objectifs principaux à l'Anel. L'association est chargée, dans un premier temps, « d'œuvrer au doublement du nombre de communes signataires de la charte » d'ici à la fin de l'année. Ensuite, la moitié des communes littorales françaises devraient avoir signé la charte en 2025. Il s'agit de l'échéance prévue par le Plan biodiversité dans le cadre de l'objectif de zéro déchets plastiques rejetés en mer.

Pour rappel, la charge se décline en trois domaines d'action (sensibilisation, prévention, nettoyage) et 15 engagements. Elle fonctionne selon un système de paliers selon le nombre d'actions mises en œuvre.

Réactions1 réaction à cet article

Il y a des initiatives sympathiques de nettoyage des plages ou des berges, et elles sont souvent médiatisées ce qui n'est que justice. Mais cela habitue aussi l'inconscient collectif à penser que les déchets, ce n'est pas grave puisqu'il y a des gens qui ramassent! On applaudit ces actions, et on jette son déchet quand même. Quand au concentré de pollution que sont les mégots de cigarettes, n'en parlons pas...

petite bête | 20 mars 2023 à 09h28 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Bennes polyvalentes pour chariot à tête rotative BR pour vidage intégral GOUBARD
Bungalows et conteneurs de rétention pour stocker les produits dangereux DIFOPE