Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Coup d'envoi des chèques énergie attribués aux ménages modestes

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Ce lundi 29 mars, le ministère de la Transition écologique débute pour 2021 l'envoi des chèques énergie attribués aux ménages modestes. Cette aide de l'État leur permet de payer une partie des factures d'énergie de leur logement ou de leurs travaux de rénovation énergétique. Le chèque énergie est d'un montant de 150 euros en moyenne, et peut atteindre 277 euros. Le montant est calculé selon les revenus fiscaux et la composition du ménage concerné.

Le ministère prévoit un envoi automatique par courrier aux ménages éligibles entre le 29 mars et le 30 avril 2021, selon les départements et les délais d'acheminement. Les délais entre l'envoi des chèques énergie et leur réception au domicile du bénéficiaire sont en général compris entre deux à quatre jours. Les premiers à en bénéficier seront les ménages vivant dans le Pas-de-Calais, les Vosges ou encore la Gironde. Les derniers envois concerneront les départements des Alpes-Maritimes, du Tarn-et-Garonne ou encore du Vaucluse. Un simulateur permet au ménage de vérifier son éligibilité au chèque énergie.

Ainsi, plus de 5,8 millions de ménages modestes (contre 5,5 millions l'année dernière) devraient recevoir le chèque énergie. « Avec l'élargissement cette année des bénéficiaires aux résidents d'Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, ndlr), ce sont au total 5,8 millions de Français qui vont recevoir un soutien de l'État. Le chèque énergie, c'est une aide publique efficace et solidaire, qui s'inscrit dans notre volonté de mettre fin à la précarité énergétique en France. C'est un dispositif d'accompagnement indispensable, qui complète les mesures que nous portons pour rénover les bâtiments, rendre les logements plus confortables et baisser les factures d'énergie de tous les Français », a déclaré Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager