En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les herbicides à base de glyphosate auraient un impact sur les embryons, selon des chercheurs argentins

Risques  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Dans une étude* mise en ligne le 9 août dans la revue scientifique ''Chemical Research in Toxicology'', des chercheurs argentins ont démontré les impacts des herbicides à base de glyphosate, utilisés notamment en zones agricoles, sur les embryons des vertébrés.

Ils ont étudié les effets de dilution à 1/5000 d'herbicide à base de glyphosate sur des larves de grenouille Xenopus laevis. Les embryons traités ''étaient hautement anormaux, avec des altérations marquées du développement céphalique et de la crête neurale''. Même chose concernant les embryons de poulets où des malformations ont été observées ''avec notamment une réduction des vésicules optiques et une microcéphalie''. Selon les scientifiques, les herbicides à base de glyphosate augmenteraient l'activité de l'acide rétinoïque endogène, ce qui provoquerait des malformations congénitales. Des cas cliniques auraient été recensés chez des enfants dans des régions où la population est exposée à ces herbicides.

Pour François Veillerette, porte-parole du Mouvement pour le respect des générations futures (MDRGF), ''cette nouvelle étude nous montre que l'utilisation d'énormes quantités d'herbicides à base de glyphosate, notamment sur les cultures d'OGM là où elles sont permises, mais aussi dans d'autres domaines de l'agriculture ou même chez les particuliers, est irresponsable''. L'organisation demande ''l'application du principe de précaution et le retrait de l'homologation de ces herbicides à base de glyphosate du marché français et européen''.

Principale matière active notamment du Roundup de Monsanto, le glyphosate est classé ''dangereux pour l'environnement'' et les milieux aquatiques par les autorités européennes. Il est également soupçonné d'être un perturbateur endocrinien.

* Glyphosate-Based Herbicides Produce Teratogenic Effects on Vertebrates by Impairing Retinoic Acid Signaling. Alejandra Paganelli, Victoria Gnazzo, Helena Acosta, Silvia L. Lopez, and Andres E. Carrasco. Chem. Res. Toxicol, 9 août 2010.

Réactions2 réactions à cet article

 
Des produits dangereux à la disposition de tous!

Le principe de précaution est bafoué avec ce produit vulgarisé comme inoffensif, et utilisé par des particuliers et professionnels peut être en toute bonne foi.Les expériences relatées sont très convaincantes et confirment la nocivité pour la faune ...et l'homme?????...pourquoi n'ont elle pas été faites avant la mise sur le marché de ce produit?

dada | 28 août 2010 à 08h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

il faut mettre au mur tous les dirigeants de ces multinationales et leur faire boire un verre de leurs saloperies tous les jours :meme pas besoin de gacher une balle ,ca serait leur faire trop d'honneur!!!!

drtoutoune | 21 avril 2011 à 11h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…