En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Christophe Bouillon nommé président du Conseil national du bruit

A 44 ans, le député-maire PS, Christophe Bouillon, prend la présidence du Conseil national du bruit, en charge des questions traitant des nuisances sonores et des projets de réglementation dans ce domaine.

Nomination  |  Aménagement  |    |  Actu-Environnement.com
   
Christophe Bouillon nommé président du Conseil national du bruit
© D.R.
   

Diplômé en mathématiques, Christophe Bouillon est un homme politique de Seine-Maritime. Premier secrétaire du Parti socialiste de Seine-Maritime en 1997, il devient maire de Canteleu (76) en mars 2001, fonction à laquelle il a été réélu en 2008.

Député de la cinquième circonscription depuis 2012, Christophe Bouillon est notamment Vice-président de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire.

Réactions3 réactions à cet article

 

espérons que ce député travaille sur les nuisances aériennes des aéronefs
qui sont exemptés et soumis à aucune législation

charles | 14 mars 2013 à 19h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Que Mr le Député fasse connaissance avec le radar et comment cela se passe lorsque nous sommes affligés d'atterrissages en vent d'est sur le 78, 95 !
Des sifflements stridents de l'aurore à bien après minuit malgré les restrictions de survols la nuit.
Mr le Député peut-il faire modifier les textes législatifs qui ne tiennent pas compte du bruit aérien et des aérodromes avec leurs incessants vols de l'aviation de loisirs.
Pourquoi les avions de loisirs sont autorisés à survoler les habitations coeur des communes, les maisons, villages, écoles etc
Infernal !

http://www.flightradar24.com/

Survolés | 17 mars 2013 à 15h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Monsieur le Président ,
Nous habitons en face du 2bis rue Abbé Cochet à Rouen, et le local sert de salle des fêtes aux élèves de l'ESC de ST Aignan. Cela occasionne depuis plusieurs années des tapages nocturnes dans la rue sans qu'aucune police intervienne. Ces étudiants sont peut-être mal encadrés ? Pouvez vous faire quelque chose pour nous?

Alain Cailleteau

alain.c | 20 décembre 2014 à 11h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager