En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Pole Expertise

Affichage environnemental : les notations doivent être sélectives pour motiver l'amélioration

Christophe Nadal, consultant du bureau d'étude Ekotica, revient sur la complémentarité de l'affichage environnemental avec des actions d'amélioration continue de la performance environnementale des produits.

Avis d'expert  |  Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com

Depuis le 1er Juillet 2011, 168 entreprises participent à l'expérimentation nationale d'affichage environnemental lancée par le ministère de l'environnement pour une durée de 1 an. L'objectif est de tester différents indicateurs et supports de communication auprès des consommateurs et d'étudier les conditions possibles de généralisation à tous les biens de consommation courante.

Motivations et freins

Mettre en place un affichage environnemental nécessite une volonté réelle de l'entreprise pour que l'expérience soit fructueuse. En effet, la plupart d'entre elles y voient des obstacles comme :

  • Les modifications de pratiques pour les parties prenantes générées par la mise en place d'une démarche d'éco-conception (nouveaux indicateurs, nouveaux outils, nouvelle organisation…). Le changement doit nécessairement passer par la mise en place de formation professionnelle.
  • Le coût d'une Analyse de Cycle de Vie qui est encore assez élevé mais qui tend à se rationaliser avec l'apparition de nouveaux acteurs et le développement des bases de données.
  • Les financements de projet éco-conception qui ont le mérite d'exister mais dont le processus d'obtention est assez long.
  • La peur inconsciente d'une « science » encore peu connue et surtout la peur d'investir sans connaître le retour sur investissement.
  • La mise en place d'un dialogue avec ses fournisseurs qui n'est pas toujours simple.
  • La collecte de données d'inventaire pouvant être longue et fastidieuse pour les entreprises qui ne sont pas préparées.

En revanche, la plupart des entreprises perçoivent bien les opportunités associées un système de communication des performances environnementales produits :

  • Opportunité stratégique : conquête de nouveaux marchés, différentiation avec la concurrence
  • Intérêt économique : augmentation de la valeur ajoutée des produits, optimisation des coûts possible grâce à l'introspection produit exigée par l'ACV et donc amélioration de la performance de l'entreprise
  • Valorisation de l'image de l'entreprise : communication positive par la prise en compte de l'environnement
  • Anticipation sur les futures obligations réglementaires des produits
  • Adéquation avec les attentes des consommateurs de plus en plus orientée produits « verts ».

Au-delà de l'opportunité, l'amélioration continue

Plus qu'une somme d'opportunités, l'affichage environnemental doit surtout marquer le début d'une véritable démarche d'éco-conception. Par exemple, Kickers, la marque « étendard » du Groupe Royer, a souhaité initier une démarche d'éco-conception de ses collections. Fort de notre expertise de la conception de chaussures, spécificité de notre bureau d'études, nous avons réalisé l'analyse du cycle de vie de 3 modèles Homme. A la clé, la définition des principaux contributeurs aux impacts environnementaux et la mise en œuvre d'un plan d'actions à court, moyen et long terme visant à réduire des impacts des produits.

Ces propositions sont à la fois source d'une maîtrise accrue du cycle de vie des chaussures mais également d'innovations. Elles constituent la feuille de route de la marque pour la mise en place d'une démarche d'éco-conception pérenne.

C'est dans ce contexte que trois indicateurs de pollution ont été conçus dans le cadre de l'expérimentation nationale d'affichage environnemental pour être communiqués auprès des consommateurs, sous le contrôle de l'ADEME et du Ministère. L'évaluation quantitative de ces indicateurs de pollution est réalisée selon la méthodologie de l'ACV, ils sont pour le secteur chaussure/maroquinerie :

  • Le potentiel de réchauffement climatique (ou émission de gaz à effet de serre) exprimé en kg éq CO2. Nous nous appuyons sur la méthode IPCC2007 développée par le GIEC pour quantifier cet impact.
  • L'épuisement des ressources non renouvelables, indicateur pour lequel la méthode de caractérisation choisie est EDIP97 (mise à jour de 2004) qui agrège les ressources fossiles avec les ressources minérales et qui s'exprime en fraction de réserves encore disponible par personne.
  • L'eutrophisation exprimée en équivalent phosphore pour l'eutrophisation d'eau douce et en équivalent azote pour l'eutrophisation marine. La méthode préconisée est Recipe 2008 qui s'inspire des méthodes CML et Ecoindicator 99.

L'ensemble des méthodes de caractérisation choisies pour l'affichage environnemental sont les préconisations du JRC (Joint Research Center) de la commission européenne.

Pour que l'information environnementale soit la plus compréhensible nous avons créé un système de notation spécifique à la chaussure de ville en cuir. Cette méthodologie s'appuie à la fois sur le référentiel chaussure (rédigé par le groupe de travail n°5 de la plateforme ADEME/AFNOR sur l'affichage environnemental) et surtout sur les résultats d'ACVs que nous avons réalisées.

L'échelle de notation a été volontairement déterminée de manière ambitieuse afin qu'elle constitue un véritable étalon du chemin restant à parcourir jusqu'à l'excellence environnementale.

Trop de participants ont défini l'excellence (Note A) selon les valeurs actuelles de leurs produits phare, ce qui n'a finalement que peut d'intérêt pour le consommateur et pour l'entreprise. L'un des principes de l'éco-conception est l'amélioration continue, les échelles de valeurs se doivent donc être très sélectives pour motiver l'amélioration.

Avis d'expert proposé par Christophe Nadal, consultant du bureau d'étude Ekotica, spécialisé en ACV & éco-conception de chaussures.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager