En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Yvelines : la mobilisation entend court-circuiter le projet de Formule 1

Un projet de circuit automobile à Flins, porté par le Conseil général des Yvelines, soulève la contestation. Le collectif Flins contre la F1 dénonce l'implantation d'une telle infrastructure destinée à accueillir le Grand prix de Formule 1 Français.

Aménagement  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com
   
Yvelines : la mobilisation entend court-circuiter le projet de Formule 1
© Cachou / Fotolia
   
Le signal de départ n'a pas encore été donné mais la colère gronde déjà. A Flins-sur-Seine et ses alentours, des voix s'élèvent contre le projet de circuit automobile qui pourrait accueillir d'ici 2011 le Grand prix de Formule 1 Français, aujourd'hui en mal d'infrastructures adaptées. Déjà huit recours ont été déposés contre l'implantation du circuit. Si le projet est soutenu par le Conseil général des Yvelines et son président Pierre Bédier, par les municipalités de Flins-sur-Seine et des Mureaux, élus locaux, agriculteurs biologiques, habitants et associations de défense de l'environnement se mobilisent pour empêcher la création d'une telle infrastructure. Si rien n'a été décidé pour l'instant, des appels à pétition et manifestation (le 17 janvier à Mézy) ont été lancés par les opposants au circuit. Ceux-ci dénoncent les pollutions sonores et aquatiques inhérentes à une telle implantation. Un projet de domaine d'agriculture biologique qui devait voir le jour sur les mêmes terrains serait également abandonné si le projet de circuit F1 se concrétisait…

Sport automobile…

Le circuit de Magny-Cours (Nièvre) - qui accueillait jusqu'en 2008 le Grand prix de France, l'une des plus anciennes courses du championnat - jugé obsolète, la fédération française du sport automobile est en quête d'un nouveau circuit pouvant accueillir la course dès 2010 - 2011. Le projet Val d'Europe, porté par Alain Prost et soutenu par le groupe Lagardère sur des terrains appartenant à Disneyland Paris, était donné favori au départ. Mais il a été rapidement abandonné, faute d'infrastructures de transport adaptées. Les regards se tournent désormais vers deux projets : l'un à Sarcelles, l'autre à Flins. Le second projet, porté par le Conseil général des Yvelines, semble le plus économiquement viable. Berceau historique de plusieurs constructeurs automobiles, les taxes professionnelles versées chaque année par ces derniers pourraient financer en partie la construction d'un pôle automobile. Si pour Cap21, le parti politique écologiste présidé par Corinne Lepage, des pôles de compétitivité automobile sont déjà lancés dans le département, et doivent rester prioritaires, le Conseil général, qui se dit prêt à verser 122 millions d'euros pour la construction du circuit, met en avant la manne d'emplois et l'attractivité économique qui pourraient découler d'une telle implantation. Mais élus, riverains et associations ne l'entendent pas de la même oreille.

… versus agriculture biologique ?

   
Site d'implantation prévu © CG78
 
   
En effet, quelques jours avant le dépôt de candidature de la commune de Flins-sur-Seine au projet de circuit automobile, l'agence des espaces verts avait acheté des terrains agricoles en vue d'y implanter le plus grand domaine d'agriculture biologique d'Ile-de-France. Trois agriculteurs, un céréalier et deux maraîchers, avaient été sélectionnés pour s'installer sur les 140 hectares de la ferme de la Haye. Mais alors que les trois cultivateurs avaient commencé à travailler la terre, l'établissement foncier des Yvelines (EPFY) a préempté le terrain le 8 décembre dernier. Deux arrêtés préfectoraux ont par la suite placé la ferme de la Haye en zone d'aménagement différé (ZAD), rendant le terrain constructible et permettant ainsi une éventuelle implantation du projet de circuit automobile. Si le Conseil général a promis une réimplantation équivalente dans les Yvelines aux agriculteurs, les voix continuent de s'élever contre le projet F1. A l'heure où le projet de loi Grenelle 2 se concrétise, les opposants interpellent le ministre d'Etat Jean-Louis Borloo sur cette question. Rappelons que l'objectif fixé par le gouvernement en matière d'agriculture biologique est de 6 % en 2012, 20 % en 2020. La région parisienne est aujourd'hui bien loin de l'objectif avec 0,78 % …
Outre le fait que la concrétisation du circuit automobile entraînerait un abandon du projet de domaine d'agriculture biologique, les opposants dénoncent la proximité du futur circuit avec un captage d'eau potable alimentant 400.000 Franciliens.

Réactions28 réactions à cet article

 
Mais que fait la Région Ile de France ?

Les collectivités Conseil général région mairies ne travaillent-elles pas ensemble sur plusieurs projets ? on a l'impression que chacun est dans son coin. A-t-on calculé l'impact de ce projet de formule 1 sur l'environnement, le coût, va -t-il bien dans le sens du Grenelle de l'Environnement ?

pierre | 08 janvier 2009 à 09h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
jeux du cirque

100 litres au cent ,1 personne a bord,le bruit d'un avion de chasse,qui a dit que la f1 n'était pas écologique,sans compter le circuit de magnycours,et ses infrastructures ,hotels, autoroute construite pour l'occasion,abandonnées,circulez.Pas grenello compatible du tout, tout ça.

lionel gaulier | 08 janvier 2009 à 09h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
A quand un Nuremberg de l'environnement ?

Il est évidemment prioritaire de subventionner le loisir de jeunes milliardaires qui tournent en rond en brûlant du pétrole que de nourrir les populations en utilisant le moins possible de ressources naturelles...

Il y a des tours de clef à molette qui se perdent...

Chelyabinsk | 08 janvier 2009 à 14h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Nouveaux sites pour la Formule 1 = non-sens total

Ce projet de création d'un nouveau site dédié à la Formule 1 est évidemment un non-sens total, basé sur une analyse à courte vue :
pourquoi développer des courses de prestige dédiées au moteur à explosion, alors que ce moteur est à terme condamné et que les vraies priorités devraient être la réduction de l'utilisation des énergies fossiles et de l'émission des gaz à effet de serre.
Quel manque parfait d'exemplarité, et quel mépris de l'intérêt général !
Déjà foncièrement immoral, le projet en question est de plus en opposition avec le développement de l'Agriculture Biologique en Ile de France : Saint-Grenelle, où es-tu donc ???
CB

CB | 08 janvier 2009 à 18h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:A quand un Nuremberg de l'environnement ?

vous avez entierement raison sur la creation d'un tribunal de l' environnement...

sous couvert de profit certains n" hesitent pas à attenter à la vie d' autri mélanine en chine, amiante en france ,dioxine....

la toxicité est connue ,mais qu' importe tant qu' il y a du fric à se faire

et puis c' est tellemnt confortable de focaliser sur les crimes des autres pour mieux cacher ceux d' aujourd'hui

chlorophile | 08 janvier 2009 à 23h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:A quand un Nuremberg de l'environnement ?

Bien dit ! l'environnement est une notion très étriquée pour nos chers élus, crois moi! Des têtes remplies d'aberrations font le monde, le territoire à leur image. Vue le peu de monde s'intéressant réellement aux performances de nos coureurs automobiles, c'est un gâchis. Du pipeau le grenelle, que du pipeau...Ou alors,un je m'en foutisme et un pied de nez au travail de réflexion pour jean louis Borloo ? Si j'étais lui, je ne cautionnerai pas ce genre de projet, contre nature...Mais p'têt qu'il aime faire vroum vroum lui aussi...

sélène | 08 janvier 2009 à 23h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
terre arable

bonsoir,
on accuse bien souvent les pays étrangers de brader leur patrimoine forestier ou agricole (Gabon/Brésil...);dépéchons nous de regarder ici en France ,où l'extension anachronique des villes mange irremédiablement des terres fertiles.Ce projet de circuit automobile à la place de terrains biologiques est monstrueux.Je crois que nous n'avons pas besoin de ce genre de courses,totalement inutiles;l'argument de l'emploi est falacieux.Je préfere des emplois agricoles.
Va t'on entendre les protestations silencieuses de nos ministres de l'environnement,de l'aménagement du territoire?J'en doute,les baillons ne sont pas loin sans doute!!!Comme pour les nouvelles portions d'autoroute ou le projet de barrage en Corse ...
Pauvre Grenelle!!Des discours des discours,on croirait du Chirac.

kine | 08 janvier 2009 à 23h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bon résumé de la situation!

Vous avez fait un bon résumé de la situation!

DDelerin78 | 08 janvier 2009 à 23h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:A quand un Nuremberg de l'environnement ?

Vous avez bien résumé le problème. Certains objectent que les performances en F1 aident à améliorer les voitures tout public, mais j'ai de gros doutes quant à la validité de cette affirmation. Si les moteurs du tout-venant faisaient 50% de rendement comme ceux des bolides, ça se saurait.
Ce circuit ne sert à rien, effectivement, même pas à créer des emplois, puisque ceux qu'il génèrerait seraient établis aux dépens de ceux de Magny.
A quand un circuit pour voitures électriques (autre que celui du petit dernier sous le sapin de Noël...) ?

Anonyme | 09 janvier 2009 à 10h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:A quand un Nuremberg de l'environnement ?

Et pourquoi pas une pétition? Les citoyen ont droit à la parole non? Démocratie, une utopie?
Ne gâchons pas le patrimoine naturel des yvelines, déjà bien attaqué, le département le plus vert d'Ile de France se doit de garder sa biodiversité. Surtout, comme nous le pensons ici, une dépense honteuse qui ne servira à rien sauf pour les constructeurs automobiles ayant l'opportunité de s'en mettre plein les fouilles en s'expatriant de plus en plus...Sans pour autant développer des véhicules techniquement propres et respectueux du code de la route( plutôt que d'installer des radars partout, manne financièrement intéressante).Ces dits constructeurs ne daignant pas diminuer la vitesse de leurs voitures en série pour encore mettre les automobilistes dans un paradoxe de plus en plus grand.Les plus grands responsables des catastrophes routières, ce sont eux ! Les délinquants de la route sont propulsés par ces constructeurs inconscients;ils donnent le fouet mais se dégagent de tte responsabilité quant à leur contribution aux accidents. Finalement, quand on gratte, ce sont des assassins en puissance, bien protégés.De plus,les entreprises parallèles, fabricantes de pièces diverses ne sont pas aidées ni préparées au changement,il y a un décalage énorme entre ce qui doit être fait et ce qui EST en réalité.

La propreté de la planète ne se fera pas en un jour et de plus, il faudra accepter de nombreux sacrifices vue les transformations radicales qu'il faudrait pour marier technologie et vie en phase avec la nature. C'est possible, mais il faudra du temps, un changement des mentalités et accepter des pénuries de toutes sortes, une révision des besoins fondamentaux et des besoins superflus etc...Dans ce monde,la conscience atteint autant le riche ou le pauvre,l'inconscience suit aussi le même processus...

Ce ne seront plus des batailles mais des déchirements.Bon courage pour la planète!

sélène | 09 janvier 2009 à 13h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Précision sur a pétition contre la F1

Bonjour
comme cela est évoqué dans l'article, une pétition contre la construction d’un circuit de F1 en Ile-de-France est effectivement en cours et plus de 960 personnes l’ont d’ores et déjà signée Consultez le site : jesigne.fr

Celle-ci pourrait d’ailleurs,au vu du non avenir de cette discipline (et de la compétition auto en général) être étendue au delà du territoire francilien.
On ne peut décemment pas continuer à faire tourner vingt bolides 16 dimanche par mois (sans compter les journées d’essai) et déplacer des centaines de personnes par charters entiers au moment où le monde entier prend conscience de la crise climatique et où dans le même temps, l’épuisement des ressources non renouvelables pose un défi à l’humanité entière.

otromundo | 09 janvier 2009 à 18h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Précision sur a pétition contre la F1

Ben voilà, pour moi c'est fait ! pétition signée.

sélène | 10 janvier 2009 à 01h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Seize dimanche par mois

Tout à fait d'aoocrd pour la pétition
Mais 16 dimanches par mois, çà serait chouette.

NICOPOUM | 10 janvier 2009 à 21h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Seize dimanche par mois

???? c'est une plaisanterie?

sélène | 10 janvier 2009 à 21h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Précision sur a pétition contre la F1

Bonjour,
j'habite sur les hauteurs de Juziers et entendre les nuisances sonores toute la journée, cela va vite devenir insupportable, nous avons déjà le bruit des presses chez renault.
Plus possible de profiter du jardin et du calme que nous avions le wwek-end. Pour dévaloriser une maison, l'implantation de ce circuit est parfait.
En période de pénurie et d'économie d'énergie, le conseil général pourrait dépenser ses 40 millions d'euros à autre chose
je vais de suite signer cette pétition et toutes celles qui se présenterons prochainement

LILOU | 15 janvier 2009 à 13h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
DES MILLIONS ENVOLES EN PERIODE DE RECESSION

Abberation totale: A l'encontre du Grenelle de l'environnement - Ce circuit ne nous apportera nous riverains que des nuisances sonores et environnementales + pollution. Un cout de 150 milions d'euros voire plus. Qui paiera? les contribuables comme a l'accoutumee.... Il y a tant d'autres manieres d'utiliser cet argent que de le gaspiller dans un tel projet qui enlaidira le paysage et apportera des nuisances sonores. Pourquoi devrions-nous subir les projets orgueilleux de quelques elus locaux?

roselaris | 16 janvier 2009 à 14h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Que de bruit pour rien

Il est curieux de constater que la création d'un circuit de vitesse créée plus de réactions violentes que la création d'un aéroport (projet de ND des Landes, au coeur d'une région en comportant déjà 4 dont deux déficitaires), d'autoroutes inutiles (cas de l'A831), et de l'extension anarchique des zones commerciales qui vident et tuent nos centres villes).

Que reproche t-on à la F1 : d'être un gachis financier ? pourtant si des entreprises privées sont prêtes à dépenser autant d'argent, c'est qu'il doit bien y avoir une certaine rentabilité non ? de ne présenter aucun intérêt ? Pourquoi autant de sponsors si bousculent alors ? de n'avoir aucun intérêt technique ? pourtant tout les progrès dont nous disposons sur nos voitures aujourd'hui viennent en grande partie des progrès entraînés par la compétition : de l'éclairage, aux freins à disque, à l'injection directe, aux turbos, sans oublier les progrès sur les huiles, ect... de ne pas être écolo ? pas si sur avec la nouvelle réglementation sur l'obligation d'avoir un système de récupération d'énergie en 2009, et les travaux sur les nouveaux carburants de synthèse, qui remplaceront peut être un jour notre fameux pétrole…

Pascal

Pascal | 21 janvier 2009 à 09h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
inadmissible!

comment peut-on être pour un projet bruyant, polluant, inutile, quand on sait qu'on ne trouve pas de producteurs bio pour alimenter les cantines des enfants et qu'il nous faut donc aller à Rungis et acheter des produits bio espagnols ou italiens!!!!!
C'est incroyable que certains organismes publics soient prêts à débourser 110 millions d'euros au lieu de financer les petits projets créateurs d'emploi, mais dans une optique de protection de l'environnement et du futur de nos enfants...
Comment l'état pense-t-il arriver à 20% de bio dans les cantines?
Merci de publier ce genre de débat, c'est très utile.

fredebaz | 22 janvier 2009 à 18h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Inadmissible, il faut empêcher cette hérésie

Marne la Vallée n'a pas été retenue en raison du manque d'infrastructure !!! Que dire de la desserte en train de la région de Flins, c'est bien pire, un train par heure, pas de métro, que l'autoroute A13 et un justificatif supplémentaire pour terminer le contournement de Paris par l'Ouest. Impossible de laisser défigurer notre région comme cela, il faut vraiment réagir.

Naxo | 23 janvier 2009 à 23h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
0.78 %

Pour moi le pire chiffre est 0.78%, c'est une honte qu'il n'y ait pas plus d'agriculture biologique en Ile de France!...

De plus :
- Une fraction du budget pour la construction du circuit serait suffisante pour bien doper la recherche sur les voitures propres

- Le coût du déplacement du champ de captage d'eau potable sera très élevé

Pour les passionnés de sport auto, d'autres possibilités, les 24H du Mans, le marathon shell .. qui font des efforts au niveau environnemental

De plus, il est bon de rappeler cet extrait de la Convention Aarhus :
Article 1er de la Convention du 25 juin 1998
Objet
Afin de contribuer à protéger le droit de chacun, dans les générations présentes et futures, de vivre dans un environnement propre à assurer sa santé et son bien-être, chaque Partie garantit les droits d'accès à l'information sur l'environnement, de participation du public au processus décisionnel (!!) et d'accès à la justice en matière d'environnement conformément aux dispositions de la présente Convention.
http://www.ecologie.gouv.fr/Communication-la-convention-d.html

thinkgreen | 26 janvier 2009 à 00h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
et la D.D.E

Le futur circuit de F1 est un non sens totale
il y a un risque de polluer les napes phreatique mais en plus son emplacement est situe sur une zone inondable .
des gens sont frappe par le plan de prevention des risques d'inondation par la DDE il ne peuvent construire ou agrandir
Mais la ,la loi tout d'un coup est detourne,arrange pour les interet de quoi et de qui?

smithy | 26 janvier 2009 à 04h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Précision sur a pétition contre la F1

moi aussi j'habite juziers et je n'avais pas entendu ça . quelqu'un m'a dit 200 jours par an . ce n'est pas vivable ! il faut faire quelque chose et diffuser le mail à toutes les personnes que nous connaissons

sophie | 15 février 2009 à 18h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Précision sur a pétition contre la F1

Vous n'aviez pas entendu parler de ce projet car la mairie de JUZIERS a juste placardé quelques affiches A4 sur les panneaux municipaux les jours précédents la manif aux Mureaux. Elle a toutefois diffusé des tracts dans les boîtes aux lettres des administrés. (pas lu ?)
Sur le site de la ville www.juziers.fr vous ne trouverez aucune information alors que le conseil municipal a voté à la majorité écrasante contre ce projet de circuit.
Comment s'étonner du peu de signature de la pétition contre ce projet alors que nous sommes concernés...
bravo pour votre iniative personnelle !!!
Habitant de Juziers

fontaine | 24 février 2009 à 20h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
3j de bruit pour des milliers d'emplois!

J'habite à Flins, non loin de l'usine Renault et donc du potentiel site du circuit de F1. Et je suis pour!
J'ai l'impression qu'il y a peu de places aux avis contraires sur ce site. C'est bien dommage. Pourtant la majorité des Yvelinois sont favorables au projet. Le reste sont des agitateurs.
Il est tout à fait légitime de se poser des questions, de s'inquiéter. Mais une fois qu'on lit le projet dans son intégralité, on comprend que c'est bien plus qu'un circuit de F1 qui est proposé.
C'est un projet fondamentalement économique basé sur la sauvegarde des 50 000 emplois liés à l'automobile, et écologique puisqu'il a pour objectif la mobilité durable.
Je crois que l'un et l'autre sont compatibles.
Encore faut-il savoir faire la part des choses entre polémiques politico-politiciennes et intérêt général.
Clairement, la vallée de l'automobile dans notre département (1er en la matière) est dans notre intérêt, nous Yvelinois de souche.
Je passe sur tous les arguments fallacieux développés par le comité opposé au projet bien orchestré par un patron de Région qui prépare déjà les élections de l'an prochain...

Dubonsens | 07 avril 2009 à 14h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
POUR LE CIRCUIT DE FORMULE 1 DANS LES YVELINES

POUR LE CIRCUIT DE FORMULE 1 DANS LES YVELINES

Plus d’une cinquantaine de présidents de comités de soutien départementaux au projet Yvelines F1, la Vallée de l’Automobile et de la Mobilité Durable se sont réunis samedi 16 mai à Versailles pour faire un point sur le projet, qui reste pleinement d’actualité, et en ont profité pour manifester leurs soutiens face aux manifestants hostiles.

La mobilisation continue !

Le projet de circuit Yvelines F1, la Vallée de l’Automobile et de la Mobilité Durable vise à protéger et créer de l’emploi dans la filière automobile très implantée dans les Yvelines. Notre ambition est d’être le Département qui verra se développer et construire en France le futur véhicule électrique européen, mieux adapté à nos modes de vie. A la clé ce sont des milliers d’emplois à protéger et d’autres milliers à créer. Il s’agit de répondre à une des attentes du Grenelle de l’Environnement en favorisant un développement durable conciliant environnement et économie.

La nappe phréatique

Sortons des fantasmes ! la nappe phréatique qui concerne 450.000 personnes est alimentée par la Seine et non par infiltration d’eau. Cependant et parce que nous savons entendre les inquiétudes, l’architecte Jean-Michel Wilmotte & associés l’a prioritairement pris en compte et a prévu une membrane qui imperméabilise totalement le circuit et une station d’épuration pour traiter l’eau recueillie. Enfin le circuit couvre seulement 95 ha sur les 2000 ha (soit 4,75%) de la nappe sur laquelle passent une autoroute, des centres commerciaux, des usines sans que personne ne s en émeuve et surtout sans que jamais soit constatée une pollution.

Le Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI)

Le projet Yvelines F1, 1er circuit HQE au monde, a été pensé en respectant la loi sur le PPRI et en collaboration avec les services de l’Etat. Le circuit a été orienté de façon à ne pas construire sur la zone inondable et à ne pas mettre en périle l’environnement paysager, totalement pris en considération par l’architecte. Ici le paysage est considéré par l’architecte comme "l’écrin du circuit".

Les espèces protégées

En lien avec ses prestataires et experts, Ingérop et Ecosphère, le Département prend toutes les dispositions relatives au protocole afin de préserver les espèces protégées (vanneau huppé et oedicnème criard) présentes sur le site. Les interventions sont raisonnées dans le temps en fonction de la nidification, afin qu’aucune perturbation n’intervienne dans les espaces vitaux des couples répertoriés.

L’agriculture Bio

Les Yvelines sont le 1er département agricole d’Ile de France et entendent le rester. Les terrains retenus pour accueillir le Grand Prix de France de F1 sont sablonneux, ce qui nécessite 4 fois plus d’arrosage. Sur les 3 agriculteurs biologiques, 2 conservent leurs terrains et le céréalier est déplacé sur des terres plus propices à la culture biologique. Ceci afin de respecter le Grenelle de l’Environnement en réalisant de l’agriculture biologique mais aussi du développement durable.

Soutenez le projet des Yvelines, allons de l'avant !

Nine | 17 mai 2009 à 16h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
toujours plus d'aberrations !

encore un lobbi d'industriels et de maire arrosé ...et l'on parle d'environnement ; de pollution , de CO2 ; toujours la t^te à l'envers !

tribun-91 | 28 mai 2009 à 22h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
LAISSER NOUS VIVRE PROPRE

NOTRE RÉGION EST TROTS BELLE POUR LA DÉGRADER PAR DES VOITURES QUI SE RENDRONT SUR LE CIRCUIT ALORS QUE PARIS FAIT DES EFFORTS POUR DIMINUER LA CIRCULATION PAR DES VELIBS

FAB | 16 juin 2009 à 12h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
et le reste de la banlieue alors?

D'après laVie du Rail, Le premier ministre Fillon, fan de Couse automobile serait prêt à construire une gare avec un TGVdont le cout est prohibitif. alors que le reste de la banlieue ouest galère dans les transports tous les jours.

On voit les priorités du gouvernement en matière d'action environnement-lamentable.

Il y a aura bine un malin pour lancer le grenelle des courses automobile?

sunset | 05 juillet 2009 à 12h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager