Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le circuit de Formule 1 toujours dans la course ?

Aménagement  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
À l'occasion d'une réunion interministérielle consacrée à la construction et la rénovation de grands équipements sportifs, le Premier ministre François Fillon a exprimé hier le souhait de voir la France organiser à nouveau un grand prix de Formule 1. Le gouvernement étudie avec les promoteurs potentiels de l'événement toutes les options envisageables, précise un communiqué.
D'après le Premier ministre, le projet de circuit à Flins porté par le Conseil Général des Yvelines répond aux exigences techniques des organisateurs du championnat du monde. Le gouvernement invite désormais les porteurs de ce projet à apporter des réponses précises aux problématiques techniques et environnementales que pose le choix de ce site. Tout projet de circuit devra en tout état de cause concilier respect de l'environnement, logique de développement et ambition sportive, précise Matignon.

Mais ce discours est loin de rassurer les associations de protection de l'environnement : jamais le grand écart entre une volonté affichée et l'action réelle n'aura été aussi grande, s'indigne Agir pour l'environnement. Nous avons désormais la preuve irréfutable que le Grenelle de l'environnement s'apparente à une véritable campagne de blanchiment écologique d'une politique conservatrice et anti-écologique, ajoute l'association.

Pourtant le 13 mai dernier, lors d'une réunion avec les associations opposantes, Jean-Louis Borloo a précisé que ce projet ne bénéficiait pas du soutien de l'Etat en ajoutant que le choix du terrain pour l'implantation de ce circuit était inadapté et que la simple présence de six points de captage en eau potable justifiait l'abandon pur et simple du projet. Des éléments qui ne semblent pas inquiéter le Premier ministre.

Réactions5 réactions à cet article

 
Le Grenelle aux oubliettes

Un grenelle de l'environnement en trompe l'oeil. Je suis d'accord : Ils (nos politiciens) nous a menti, et ils (toujours nos politiciens) nous mènent en bateau... Un environnement sacrifié trois fois : les formules 1 et le circuit polluent, la nappe phréatique se remplira avec les larmes des agriculteurs bio en plein désespoir, qui finiront par être OBLIGES de partir, et adieu la biodiversité... Mais au fait c'est quoi la biodiversité ??

Termite | 27 mai 2009 à 18h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Fillon dans sa splendeur

Fillon se moque totalement de l'écologie
Contrairement à Sarkozy il ne cherche même pas à donner le change.
Lui il détruit sans états d'ame !

jms | 28 mai 2009 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
De la biodiversité des usines flinoises

Pourquoi faire tout ça pour empecher la construction d'un circuit à Flins, juste à côté d'une grosse zone industrielle. OK, une formule 1 ça pollue, mais faire tourner des centaines de camions pour les usines d'en-face, qui polluent elles-même toute l'année, ça sera toujours pire que 20 formules 1 pendant 10 heures chaque année...
Si on veut vraiment être écolos, ne pourrait-on pas plutôt transporter la marchandise en train au lieu des camions ?
Enfin bref, j'espère que tout ça ne perturbera pas la reproduction des castors lappons...

adsop | 28 mai 2009 à 12h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:De la biodiversité des usines flinoises

Vu le coût d'un circuit de F1 et le temps d'utilisation, ça fait chère de l'heure, ça fait bcp de pollution et de nuisance, c'est se moquer des contribuables et c'est se moquer du grenelle de l'environnement (une ferme biologique devait s'installer sur ces terres qui sont des terres agricoles mais le projet à été bloqué pour récupérer ces terre pour le circuit, c'est forcément mieux un circuit de F1 sur des points de captage d'eau que de l'agriculture bio...).
Ensuite ce n'est pas parce qu'il y à de la pollution à un endroit qu'il faut en rajouter, bien au contraire. De plus une usine n'est pas forcément polluante. Quant "au centaines de camions qui roulent" actuellement, il est tout de même prévu une 4 voies (toujours sur des terres agricoles) pour relier ces usines à celle de St Qentin en Yvelines et poursuivre la 4 rocade autour de Paris ce qui va encore générer plus de trafic. Cette 4 voies est en partie justifiée par la liaison du circuit F1.

titi78 | 03 juin 2009 à 08h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:De la biodiversité des usines flinoises

Je n'apprécie pas le projet de Flins pour d'autres raisons, mais a mon avis il faut quand même regarder ce qu'il y a autour avant de critiquer :
- L'usine renault, juste en face des terrains en question
- L'autoroute A13, qui passe à environ 1,5km
- La centrale thermique de Porcheville, à 7km
- La Seine, qui n'est pas à ma connaissance réputée pour sa propreté, passe au bord du terrain.

Ce dernier point me pousse d'ailleurs à poser deux questions, mes connaissances en captage d'eau et en agriculture bio étant limitées :
1/ Elle est propre, l'eau qu'on capte au bord de la Seine ?
2/ De même l'agriculture bio dans un environnement bien pollué, ça donne quoi ?

J'en arrive au Grenelle de l'environnement. Une très belle initiative, sans aucun doute. Mais quand on parle de la pollution des voitures par exemple, c'est une bonne idée de sanctionner les rejets de CO², mais qu'en est il des particules fines ? Dans ce cas, les moteurs diesel sont favorisés -ça tombe bien, c'est ce qui se vend le mieux (hasard ?) - alors qu'ils ne sont pas si "propres que cela"...

Enfin, une chose m'horripile : le fait de critiquer le circuit principalement parce qu'il s'agit d'un circuit de Formule 1, pas parce que c'est un circuit.
Je réitère avec des données : les camions ont souvent des moteurs de plus de 400 chevaux, et un camion roule en moyenne 149 256 km/an en France selon l'INSEE. 20 Formule 1 font environ 700 km chacune pendant un week-end de grand prix, soit 14000km/an sur un même circuit avec leurs 800 chevaux. Et le Grenelle, qu'est ce qu'il disait au sujet des camions au fait ?

Et si on construisait un stade de foot, vous diriez que c'est mieux ?

adsop | 03 juin 2009 à 21h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager