Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Circuits courts et restauration collective : un groupe de travail pour amplifier les initiatives exemplaires

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Alors que François Hollande a fixé comme objectif une part de 40% de produits de proximité dans la restauration collective à l'horizon 2017, les ministres de l'Agriculture, de l'Egalité des territoires et de l'Economie numérique, Stéphane Le Foll, Cécile Duflot et Fleur Pellerin ont présenté le 13 novembre plusieurs "initiatives exemplaires" visant à mettre en lien producteurs et acteurs de la restauration collective. Un groupe de travail devrait d'ailleurs être mis en place pour stimuler et amplifier ces initiatives. "Chacune à leur manière propose de rapprocher producteurs et consommateurs tout en redynamisant les territoires ruraux", soulignent les ministres dans un communiqué de presse commun.

Agrilocal est une plateforme de mise en relation entre producteurs locaux et acheteurs publics ayant une mission de restauration collective (établissements scolaires, hôpitaux, maisons de retraite, etc.), lancée en 2012 par le Conseil général de la Drôme. "Aujourd'hui, 132 agriculteurs sont répertoriés sur ce site, sur les 6.400 exploitations identifiées. Agrilocal, développé également depuis un an dans le Puy-de-Dôme, connaît des perspectives de développement exceptionnelles avec une ouverture au secteur artisanal". Une trentaine de départements pourraient développer cette plateforme et à terme, mener à la création d'une association nationale.

La plateforme Mes produits en ligne a été lancée en 2012 par les Chambres d'agriculture. Elle permet aux producteurs de créer leur propre site Internet, de manière individuelle ou collective. "Actuellement, la plateforme rassemble 49 sites internet et plus de 500 producteurs".

Enfin, la Fédération nationale de l'agriculture biologique (Fnab) a créé un réseau de 26 plateformes bio et locales, dont certaines se sont regroupées au sein d'une association nationale : Manger bio ici et maintenant. "Le but : professionnaliser l'ensemble du réseau et mutualiser les bonnes pratiques".

Réactions3 réactions à cet article

 

Il existe également des plateformes virtuelles de mise en relation entre producteurs et collectivités en Picardie. Les 3 départements travaillent ensemble avec des entrées départementales mais un seul site.
www.aisne-produitslocaux.fr
www.oise-produitslocaux.fr
www.somme-produitslocaux.fr.
Tous les types de produits sont proposés. Les acheteurs sont des collèges, des lycées , des cuisines gérées par la société API (écoles, entreprises, maisons familieles et rurales, maisons de retraite...).

Mireille | 14 novembre 2013 à 18h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Local c'est bien mais bio c'est mieux, il ne s'agit pas d'encourager les mauvaises pratiques, fussent elles locales, je crains qu'une certaine confusion ne s'installe dans l'esprit des gens.

lio | 15 novembre 2013 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Sur les plateforme virtuelles de Picardie, se côtoient des producteurs en agriculture conventionnelle et d'autres en agriculture biologiques. Mais tous ont le soucis et le respect des personnes qui vont consommer leurs produits. Attention, de ne pas opposer les uns aux autres. Le local dans tous les cas est plus intéressant que le produit qui a parcouru de nombreux km qu'il soit bio ou non.
De plus, dans ces ventes en circuits courts se développent également un lien entre les uns et les autres. Et cela vaut toujours mieux qu'une page de catalogue.
Cependant, attention, ne tirons pas à boulets rouges sur les intermédiaires qui permettent d'approvisionner la restauration collective depuis des années et dont tous ont encore besoin.

Mireille | 15 novembre 2013 à 14h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit des Affaires publiques/privées Huglo Lepage Avocats