Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Continuités écologiques des cours d'eau : une cartographie nationale pour recenser les ouvrages

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Près de 60.000 obstacles à l'écoulement des cours d'eau sont recensés sur le territoire par l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema). Ils sont référencés et géolocalisés, quelque soit leur taille ou leur fonction, via une cartographie que l'Onema vient de mettre en ligne.

L'organisme prévoit également une seconde banque de données pour évaluer les impacts des ouvrages sur la continuité écologique et les déplacements des poissons, particulièrement lors de la montaison. Le but est d'offrir une image nationale de la difficulté de migration des poissons tout en donnant une idée du taux d'étagement des cours d'eau, avait expliqué en juillet dernier l'Onema à Actu-Environnement. Et de préciser que ces outils n'ont pas vocation à déclencher des séries de mesures visant à supprimer les ouvrages jugés problématiques.

Ces ouvrages sont en effet source d'attention depuis la loi sur l'eau de 2006 qui prévoit un système de classement des cours d'eau en vue de leur préservation ou de la restauration de la continuité écologique. Le classement en liste 1 des cours d'eau empêche la construction de tout nouvel obstacle à la continuité écologique, précise une circulaire parue en février dernier par le ministère de l'Ecologie. Il impose aussi la restauration de la continuité écologique à long terme, "au fur et à mesure des renouvellements d'autorisations ou de concessions". Le classement en liste 2 impose dans les cinq ans aux ouvrages existants les mesures correctrices de leurs impacts sur la continuité écologique. Il induit "une obligation de résultat en matière de circulation des poissons migrateurs et de transport suffisant des sédiments". Cette obligation s'impose aussi à tout nouvel ouvrage construit sur un cours d'eau appartenant à cette liste.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour,

Dans les pyrénées atlantiques, il me semble que le référentiel ne mentionne pas les barrages électriques les plus importants : bious-artigues, fabrège, artouste.
Cordialement
Luc

PA 64 | 15 octobre 2013 à 15h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Chlore gazeux : livraison France entière - contenants de 8 à 1.000 kg Eurochlore SAS