Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Guide High-tech responsable de Greenpeace: Sony Ericsson en tête, Nintendo dernier

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Greenpeace vient de publier la 5e édition de son Guide pour une High-tech responsable*. Ce classement prend en compte la politique des 14 principales entreprises du secteur en matière d'élimination des substances chimiques dangereuses ainsi que leur gestion des déchets. D'après la dernière édition du classement trimestriel, le peloton de tête regroupe Sony Ericsson qui a arraché la première place à Nokia, Samsung et Sony.
Microsoft, Nintendo, Philips et Sharp obtiennent quant à eux les plus mauvaises notes. Le premier zéro pointé de l'histoire du guide est décerné à Nintendo. C'est guère mieux pour Philips et Microsoft avec respectivement 2 et 2,7 points sur les 10 du barème, souligne Greenpeace dans un communiqué. Philips a marqué quelques points pour sa politique chimique, son soutien au principe de précaution et s'est engagée à éliminer les retardateurs de flamme bromés de ses produits même si aucune échéance n'a encore été fixé. Toutefois Philips n'obtient pas le moindre point sur les critères de gestion des et elle n'a aucun d'engagement sur l'élimination du PVC. Côté positif, l'offre en produits plus verts s'étoffe : Apple, Panasonic, Samsung, Sharp, Sony et Toshiba ont tour à tour signalé la fabrication récente de PC, d'écrans LCD, de caméras et appareils numériques exempts de PVC et/ou de RFB.
En 2006, 62,7 millions de consoles de jeux ont été commercialisées. Avec une croissance annuelle de 14,9 %, c'est l'un des secteurs de l'industrie électronique qui se développe le plus rapidement. Les faibles scores obtenus par les géants du marché, Nintendo et Microsoft, illustrent les enjeux environnementaux d'une telle croissance et la nécessité pour ces marques d'améliorer rapidement leurs politiques et pratiques en la matière. Mais certains des nouveaux venus du Guide montrent déjà leur bonne volonté. l est encourageant que Sharp et Microsoft aient déjà fourni des échéances pour l'élimination complète du PVC et des retardateurs de flamme bromés (RFB) de leur gamme de produitsI, souligne Yannick Vicaire, chargé de campagne Toxiques à Greenpeace International.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager