Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

2012 a été marquée par deux vagues de froid et de chaleur exceptionnelles

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

"Après une année 2011 chaude et sèche, l'année 2012 a été, globalement sur la France, proche de la normale qu'il s'agisse des températures, des précipitations ou de l'ensoleillement", indique Météo-France dans son bilan climatique 2012. L'année a cependant été marquée par "une vague de froid exceptionnelle", une "vague de chaleur tardive" cet été et deux tempêtes sur les régions méditerranéennes à l'automne.

Vagues de froid et de chaleur

La première quinzaine de février, la France a connu des températures très basses, de -10°C à -14°C sur plusieurs régions, localement jusqu'à -16°C voire -18°C. Des niveaux jamais atteints depuis janvier 1987 et une durée assez exceptionnelle (13 jours). "Mais que ce soit en termes de durée ou d'intensité globale, elle reste malgré tout bien loin des vagues de froid historiques de février 1956, janvier/février 1963 et janvier 1985. Elément notable, le pic de froid maximal atteint au cours de cet épisode est resté assez modeste, comparé à ceux de la plupart des vagues de froid antérieures à la fin des années 80", indique Météo-France.

La fin du mois d'août (du 15 au 21 août) a au contraire été marquée par une vague de chaleur, qui a néanmoins épargné la Bretagne, la Manche et les frontières du nord. "Cet épisode est surtout remarquable par son caractère tardif et par les records absolus de température battus, la plupart datant de 2003. L'épisode a concerné une assez grande partie du territoire, mais a été relativement court. Il a été de ce fait bien moins sévère que les vagues de chaleur de 2003 et 2006".

Sécheresse hivernale

L'hiver a été particulièrement sec. Dans les régions méditerranéennes, celui-ci se classe parmi les plus secs depuis 1959. Ailleurs les régions françaises ont été très inégales en termes de pluviométrie, "nettement déficitaires sur la Bretagne et le Sud-Ouest, les pluies ont été excédentaires sur le nord et le nord-est de l'Hexagone".

Le printemps a été bien arrosé, "le début d'été a été maussade sur de nombreuses régions, très humide sur la moitié nord en juin et frais sur l'ensemble du pays en juillet. Puis, les conditions se sont ensuite sensiblement améliorées avec un mois d'août sec, chaud et ensoleillé".

Résultat : "Au 1er janvier 2013, hormis sur l'ouest de la Haute-Loire, le centre du Puy-de-Dôme et de Midi-Pyrénées, l'ouest des Bouches-du-Rhône et le littoral de l'Aude, les sols superficiels sont proches de la saturation. A l'échelle de la France, l'humidité des sols est conforme à la normale avec toutefois un déficit de 50 à 70 % sur le nord-ouest de la Haute-Loire et un excédent de l'ordre de 20 à 40 % de la Vienne à l'ouest du Loiret, et de l'ouest du Pas-de-Calais à la région de Douai (Nord)".

Tempêtes dans le Sud-Est fin octobre

L'automne a été marqué par deux tempêtes successives fin octobre sur les régions méditerranéennes. "Du 27 au 29, une dépression centrée sur le Sud-Est a généré des vents violents autour de la Méditerranée. Mistral et tramontane ont soufflé en tempête le 28", avec des vitesses maximales enregistrées jusqu'à 184 km/h au sémaphore du Bec de l'Aigle près de La Ciotat.
"Le 31 le minimum dépressionnaire s'est creusé en Méditerranée, générant de fortes pluies sur la Corse et le pourtour méditerranéen. En plus des pluies, parfois intenses, le Var et les Alpes-Maritimes ont été soumis à un net renforcement du vent d'est. Il a soufflé en tempête sur les côtes et les îles", avec des rafales atteignant 163 km/h près de Fréjus.

Réactions1 réaction à cet article

 

Comme cela se passe depuis la nuit des temps, on ne maitrise pas la nature, ni le temps !

Lorsque j'étais petite, le lac d'Annecy avait gelé.......et alors, nous ne sommes pas allés vers une glaciation !

Chantal | 16 janvier 2013 à 14h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Barrière anti-inondation Acquastop Classic 2 L'eau Protection