En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : des insectes plus voraces et nombreux menacent les rendements céréaliers

Agroécologie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

La production de céréales devrait souffrir de l'augmentation de la population d'insectes et de l'évolution de leur métabolisme dans un monde plus chaud, selon une étude publiée le 31 août 2018 dans la revue scientifique Science. La baisse de rendement devrait être plus sensible dans les régions tempérées, alertent les scientifiques qui ont calculé le potentiel de dommages aux cultures des insectes à l'horizon 2050.

"Il a été démontré que des températures plus élevées accélèrent le métabolisme d'un insecte individuel, ce qui le conduit à consommer plus de nourriture au cours de sa vie", expliquent les scientifiques qui annoncent des "insectes plus voraces et plus nombreux". Si un déclin des populations d'insectes est attendu dans certaines zones tropicales plus chaudes, elles devraient augmenter ailleurs à mesure que les températures grimpent et que les écosystèmes tempérés deviennent favorables aux insectes. Les trois céréales étudiées - le blé, le maïs et le riz - fournissent 42% de la consommation totale de calories dans le monde.

L'étude anticipe une augmentation de 50 à 100% des pertes de récoltes induites par les ravageurs pour le blé européen, de 30 à 40% pour le maïs en Amérique du Nord. En Europe, la production de blé pourrait être réduite de quelque 16 millions de tonnes, notamment au Royaume-Uni, au Danemark, en Suède et en Irlande. Le premier producteur mondial de maïs, les Etats-Unis, pourrait voir une augmentation de près de 40% des pertes de maïs provoquées par les insectes, soit une réduction de la production de plus de 20 millions de tonnes par an. La Chine, qui produit un tiers du riz mondial, pourrait voir les pertes dues aux insectes atteindre 27 millions de tonnes par an.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager