Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Aléas climatiques : une aide pour protéger les cultures

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement a lancé, pour 2021 et 2022, une aide à l'acquisition de dispositifs de protection des cultures contre les aléas climatiques (sécheresse, grêle, gel, vent…), amenés à être plus nombreux et plus intenses avec le changement climatique.

« Les agriculteurs doivent investir dans des dispositifs de protection, en particulier dans les filières arboricoles et viticoles, où le coût important du capital constitué par l'outil de production rend les offres assurantielles particulièrement onéreuses », explique le ministère de l'Agriculture.

L'enveloppe consacrée à cette mesure est de 100 millions d'euros. Le montant de l'aide à l'investissement est fixé à 30 % du coût hors taxe des équipements.

 

Réactions4 réactions à cet article

 

une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, La France ne manque pas d'eau mais juste de réserve, la consommation (potable, industrie et agricole) ne représente que 2.5% des précipitations annuelles. Actuellement les rivières françaises rejettent entre 50 et 70% des précipitations (alors qu'il ne faudrait jamais dépasser les 30% ...) ce qui provoque des inondations, un assèchement mathématique des bassins hydrologiques.
Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite …

laurent | 06 janvier 2021 à 11h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

En vallée du loir ou les pommes ont des qualifications AOC, les cultures sont quasiment toutes équipées de filets qui protègent de pas mal de choses et si il y a une gélée intempestive de printemps, on les installe vite fait et on chauffe pour protéger la récolte.
L'été protège de la grêle des oiseaux et autres nuisibles.
Mais dans le vignoble ça n'existe pas, et les voila en train de piailler, la gélée ou autres, pourtant le vin rapporte bien plus à l'hectare.
C'est vrai que la pluie est quelque chose de spécial, elle est contenue dans les nuages liquide ou solide (neige) et par effet electrostatique attire les molecules d'eau en forme gaz invisble.
le poids du nuage le fait descendre jusqu"au déclenchement de la pluie.
Mais if faut qu'il y ait suffisamment de vapeur d'eau dans l'air pour que la procédure s'active, donc l'eau qui vient d'en bas sinon elle s'activera plus loin.
Bien sur une forêt de feuillus avec ses racines profondes est la mieux adaptée.

pemmore | 06 janvier 2021 à 13h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonsoir ! cette mesure compense-t-elle l'espace de couverture du système hypothétique des assurances? soit sans mesure réparatrice, dont les risques économiques qui en découle relèvent de maitre Nature.
ce risque est sans aucun doute évalué par des organismes du domaine et des idées de protection naturelle pour pour prévenir de manière durable ces risques. pour notre association cela pourrait porter sur le reboisement susceptible de constituer une source pour aider à restaurer le cycle naturel de la pluviométrie.

DAOUD | 06 janvier 2021 à 16h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ah Ah Ah Ah Ah !!! Le grand n'importe quoi comme dab! Mais où ce ministre va t-il chercher ces idées à la noix ? Planter des arbres , des haies, ce serait trop simple, voyons, et naturel surtout :quelle horreur!

gaïa94 | 08 janvier 2021 à 00h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

METEONORM, base de données météorologiques mondiale CSTB