Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La crise serait favorable aux objectifs climatiques selon l'AIE

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie, publié le 6 octobre dernier, la crise a un impact favorable sur le secteur mondial de l'énergie. Les investissements dans les technologies polluantes ont été reportés et de ce fait, les émissions globales de CO2 pourraient en 2009 diminuer de 3 %. Cette baisse serait la plus forte enregistrée ces 40 dernières années. Jusqu'ici, le rythme des émissions mondiales augmentait de 3 % par an en moyenne. Selon l'AIE, les trois quarts de cette diminution attendue sont liés à la crise économique et un quart est lié aux mesures mises en place par les gouvernements pour lutter contre le changement climatique.

Selon l'étude, si cette tendance se poursuivait, elle permettrait de diminuer de 5 % les émissions d'ici 2020, et ceci sans politique additionnelle. Un bon espoir de parvenir à une stabilisation des émissions de gaz à effet de serre à 450 ppm (objectif qui permettrait de limiter le réchauffement climatique à 2°C).
''C'est l'occasion de réaliser de réels progrès pour un système énergétique plus propre dans le futur, mais seulement si de vraies politiques sont mises en œuvre rapidement.'' estime Nobuo Tanaka, le directeur exécutif de l'AIE. ''Le plus grand challenge réside dans l'évolution des systèmes énergétiques de demain, et cela ne se passera pas sans un soutien important au pays en développement. En 2020, le secteur de l'énergie dans les pays hors OCDE nécessitera des investissements globaux de 200 Mds de dollars dans les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique dans l'industrie et l'habitat et les voitures du futur.''

Réactions1 réaction à cet article

 
LEs bienfaits de la crise

et oui !
d'où tout l'intérêt de la sortie du capitalisme, du ralentissement économique, salvateur de la Terre

Lud | 06 octobre 2009 à 17h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

RES : des systèmes de stockage d’énergie pour un rendement maximal RES