Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ancienne raffinerie de Dunkerque : la dépollution du site s'accélère

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Ancienne raffinerie de Dunkerque : la dépollution du site s'accélère

En 2017, le groupe Colas avait débuté les travaux de démantèlement du site de la Société de raffinerie de Dunkerque (SRD) dans le Nord. Trois ans après, le 17 novembre 2020, le plan de gestion de dépollution du site a été remis à la préfecture du Nord, a annoncé Colas. Ce plan de gestion définit la stratégie à appliquer en vue de réaliser les travaux de dépollution préalables à la réindustrialisation du site. « Plus de deux ans de sondages et d'essais-pilotes ont été nécessaires pour élaborer cette stratégie. Des essais de dépollution en grandeur nature de neuf mois sur une zone de 5 000 m2 ont notamment permis de valider l'efficacité des techniques de dépollution proposées par Colas Environnement à savoir l'extraction sous vide et le traitement par bio-tertre », explique le groupe.

Colas Environnement a lancé la deuxième des trois tranches d'extraction de la pollution des sols. Cette nouvelle tranche a nécessité la réalisation de 99 puits de traitement et de 2 000 mètres de réseaux d'extraction de la pollution.

En parallèle, les travaux de déconstruction des infrastructures en béton se poursuivent sous la supervision du maître d'œuvre Ingerop. Ces travaux sont réalisés par Premys, filiale de Colas spécialiste de la déconstruction et du désamiantage. « Au total, il s'agit d'extraire 80 000 tonnes de fondations et de dallages et de concasser 110 000 tonnes de béton ».

Avec ces travaux de dépollution et de déconstruction, « SRD se prépare à libérer prochainement les premières parcelles du terrain de l'ancienne raffinerie, afin de rendre possible leur réindustrialisation », a souligné Colas.

Il s'agit du plus grand chantier de déconstruction en France. Ce chantier mené par Colas a fait appel à des outils innovants, comme la modélisation digitale du site (maquette BIM) conçue à partir de 60 000 plans.

Réactions1 réaction à cet article

 

ça coute combien ?

WR | 17 décembre 2020 à 09h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager