En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des éléphants de mer collectent des données inédites sur l'Océan austral

Une soixantaine d'éléphants de mers, équipés de balises, ont permis de récolter des données inédites, publiées dans la revue de l'Académie américaine des sciences, sur la température et la salinité de l'eau au sud de l'océan Austral. Détails.

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
   
Des éléphants de mer collectent des données inédites sur l'Océan austral
© MNHN
   
Dans la revue de l'Académie américaine des sciences ''Proceedings of the National Academy of Sciences'' (PNAS)* du 11 août, des chercheurs du Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) ont publié de nouvelles données sur l'océan glacial Austral, obtenues grâce aux éléphants de mer.

En 2004 et 2005, le laboratoire français d'océanographie et du climat du MNHN et le Centre d'études biologiques de Chizé (CNRS) ont en effet, en collaboration avec des équipes britanniques, australiennes et américaines, équipé 58 éléphants de mer (Mirounga leonina) de balises Argos sur quatre îles subantarctiques - Kerguelen (France), Géorgie du Sud (Royaume-Uni), Macquarie (Australie) et Shetland du Sud (Etats-Unis).

Développés par le Sea Mammal Research Unit (Écosse), ces capteurs océanographiques miniaturisés ont permis de relayer en temps réel des informations sur la position en mer et les plongées des éléphants de mer mais aussi de relever la température et la salinité de l'eau aux différentes profondeurs de plongée.

Plus de 16.500 profils de température et de salinité, dont 4.520 dans la banquise antarctique pendant l'automne et l'hiver austral, ont ainsi été acquis par les éléphants de mer qui plongent plus de 60 fois par jour et profondément pour se nourrir (en moyenne à 600 m avec un record enregistré à 1998 mètres de profondeur).

Ces données ''inédites'' et ''difficiles à obtenir sur le plan logistique'' sont ''fondamentales'' pour l'étude de la circulation océanique et la glace de mer, soulignent le Muséum et le CNRS. Elles sont d'autant plus précieuses qu'elles ne peuvent pas être fournies par les satellites.

Ces informations recueillies ont ainsi permis d'établir une cartographie des différentes zones océaniques au sud du 60e degré de latitude sud, et de déduire les taux de formation de glace en fonction des changements dans la salinité des eaux de surface de l'océan austral, expliquent les chercheurs dans l'étude.

En mesurant la salinité de l'eau de mer, les scientifiques ont également pu calculer la vitesse de formation et l'épaisseur de la banquise.

Ces données sont ''essentielles'' pour estimer la quantité de sel rejetée dans l'océan lors de la congélation de l'eau de mer, qui entre en jeu dans la formation de l'eau Antarctique de Fond, soulignent les chercheurs.

Formée en hiver par l'alourdissement des eaux de surface lié au refroidissement et à l'enrichissement en sel, cette eau dense plonge à grandes profondeurs et constitue un moteur de la circulation thermohaline, l'un des régulateurs essentiels du climat mondial.

Ces données qui alimenteront les études sur les courants océaniques de l'Antarctique, ont déjà été transmises, en temps réel, aux centres d'océanographie opérationnelle afin d'évaluer les conséquences du réchauffement climatique dans l'océan Austral.

D'autres campagnes de mesure seraient en préparation notamment en terre Adélie avec, cette fois, des phoques de Weddell.


* Référence : Charrassin J.-B., Hindell M., Rintoul S.R., Roquet F., Sokolov S., Biuw M., Costa D., Boehme L., Lovell P., Coleman R., Timmerman R., Meijers A., Meredith M., Park Y.-H., Bailleul F., Goebel M., Tremblay Y., Bost C.-A., McMahon C.R., Field I.C., Fedak M.A., and Guinet C. Southern Ocean frontal structure and sea ice formation rates revealed by elephant seals. Proceedings of the National Academy of Sciences (2008).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…