Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Perturbateurs endocriniens : un collectif réclame « un cap clair » du Gouvernement

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Une trentaine d'associations et de syndicats demandent aux ministres de la Santé et de la Transition écologique un calendrier précis et des moyens dédiés à la seconde Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2). Depuis son lancement en septembre 2019, « aucune réunion du comité de suivi de la SNPE 2 n'a eu lieu à ce jour », déplorent les organisations dans leur lettre envoyée ce 25 juin aux ministres. Parmi les signataires, figurent le Réseau Environnement Santé, Générations Futures, la Confédération syndicale des familles ou encore l'UFC-Que Choisir.

« 2022, c'est aussi l'année de l'échéance de la SNPE 2 et de l'élaboration de la SNPE 3. Des contributions du comité de suivi et des collectivités sont donc nécessaires et urgentes », indiquent les organisations qui demandent « un cap clair » des ministres. « La contamination de la population par les perturbateurs endocriniens est toujours totale. Elle touche en particulier les travailleurs, les professionnels de nombreux secteurs, et surtout les femmes enceintes et les enfants, comme l'ont montré les études menées par Santé publique France (Elfe et Esteban) », soulignent les signataires. « Une SNPE ambitieuse apparaît encore plus nécessaire à la lumière du contexte de la pandémie de Covid, qui a frappé plus particulièrement les personnes atteintes de co-morbidités comme l'obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires dont l'occurrence est pour partie liée à l'exposition aux perturbateurs endocriniens ».

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est vrai qu'en France, l'indicateur d'efficacité est le nombre de réunions...

Albatros | 29 juin 2021 à 09h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Diagnostic et amélioration de la qualité de l'air intérieur des bâtiments Pure Green