En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les collectivités et la Banque des Territoires boostent la rénovation énergétique des bâtiments publics

Bâtiment  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Le 21 novembre, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) et la Banque des Territoires, créée par la Caisse des Dépôts, ont signé un partenariat visant à massifier la rénovation énergétique des bâtiments publics.

Pour rappel, la Banque des Territoires, lancée en mai dernier avec l'Etat, mobilise 2,5 milliards d'euros de financements, d'ici 2022, en faveur des collectivités locales pour soutenir la rénovation énergétique de leur patrimoine. Soit 500 M€ de fonds propres sous forme d'investissements ainsi que 2 Mds€ de prêts sur fonds d'épargne d'ici à 2022. La Banque des Territoires accompagne les acteurs publics dans l'élaboration des études à la définition d'un plan d'actions et pour le financement de travaux.

La FNCCR regroupe plus de 800 collectivités territoriales et compte une centaine d'adhérents "territoire d'énergie". La fédération s'engage à sensibiliser les élus sur le dispositif innovant "intracting" de la Banque des Territoires et le montage de projets de rénovation énergétique. La Banque des Territoires propose de cofinancer les opérations d'amélioration de l'efficacité énergétique des équipements via l'intracting.

"C'est un système de crédits revolving qui permet aux économies d'énergie générées par le changement des équipements (chauffage, production d'eau chaude, ventilation, éclairage ou régulation, etc.) de rembourser l'investissement initial au bout de 10 ans. Les économies d'énergie attendues sont autour de 15 à 20 % sur ces bouquets de travaux", a expliqué Hubert Briand de la Banque des Territoires à Actu-Environnement. La Banque des Territoires propose d'assurer le tiers-financement en apportant 50 % du besoin de financement de la ligne budgétaire via des avances remboursables. Ces avances sont ensuite remboursées par les économies d'énergie réalisées à court terme.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…