En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le comité de bassin Artois-Picardie adopte son nouveau Sdage

Eau  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Le comité de bassin Artois-Picardie a adopté le 26 septembre son projet de Schéma d'aménagement et de gestion des eaux (Sdage) 2016-2021.

Ce document de planification engage "solidairement" pour 6 ans les acteurs de l'eau du bassin Artois-Picardie (collectivités, monde économique, agricole et associatif) afin de "retrouver au plus vite le bon état des eaux" (fixé d'ici 2015 par la directive cadre sur l'eau).

Le grand public et les institutions seront associés à la démarche en donnant leur avis du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015, a annoncé le comité de bassin.

Le nouveau Sdage vise à "maintenir et améliorer" la biodiversité des milieux aquatiques, garantir une eau potable en "qualité et en quantité satisfaisantes", préserver le milieu marin ("éviter" les algues vertes) ou encore "se protéger" contre les inondations).

Cela passe notamment par la diminution des rejets en nitrates, la gestion des cours d'eau et des zones humides, indique le comité de bassin. Il s'agit également d'"assurer des interconnexions, de reconquérir des captages prioritaires dégradés et de préserver les captages stratégiques". Le comité de bassin prévoit aussi de créer des zones d'expansion de crues.

Le comité de bassin a également approuvé une motion sollicitant le retrait du projet de nouveau prélèvement de 175 millions d'euros par an sur le fonds de roulement des agences de l'eau entre 2015 et 2017, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2015. "Ce projet viendrait en contradiction évidente avec le principe d'affectation des redevances des agences de l'eau et serait susceptible de remettre en cause l'ambition adoptée dans le projet de Sdage", a-t-il prévenu. Le comité de bassin Rhône Méditerranée s'oppose également à ce nouveau prélèvement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…