En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Comité de bassin Seine-Normandie approuve sa stratégie d'adaptation au changement climatique

Eau  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

Le Comité de bassin Seine-Normandie a approuvé à l'unanimité sa stratégie d'adaptation au changement climatique dans le domaine de l'eau jeudi 8 décembre. Leur mise en place dans chaque bassin hydrographique était un des engagements formulés dans le Pacte de Paris signé lors de la COP 21 2. Un premier bassin, celui de Rhône méditerranée Corse, a quant à lui anticipé le mouvement et initié son plan en juin 2014.

Le comité de bassin Seine-Normandie avait lancé une concertation en avril dernier pour l'élaboration participative de sa stratégie.

Cette dernière a été fondée sur cinq objectifs : réduire la dépendance à l'eau et assurer un développement humain moins consommateur d'eau, préserver la qualité de l'eau, protéger la biodiversité et les services éco-systémiques, prévenir les risques d'inondations (et coulées de boue) et enfin anticiper les conséquences de l'élévation du niveau de la mer.

Les 10 actions stratégiques

Des actions stratégiques ont également été identifiées : elles passent par l'infiltration à la parcelle des eaux de pluie et la végétalisation de la ville ainsi que la restauration de la connectivité et la morphologie des cours d'eau et des milieux littoraux. La coproduction de savoirs climatiques locaux a également été considérée comme capitale. Autres initiatives clefs : le développement de systèmes agricoles et forestiers durables et la réduction des pollutions à la source. La stratégie vise également la baisse des consommations d'eau ainsi que l'optimisation des prélèvements de la ressource mais également la sécurisation de l'alimentation en eau potable. Face à la baisse des débits, elle souhaite adapter la gestion de la navigation et renforcer la gouvernance autour de la ressource. Enfin, elle projette d'anticiper la montée du niveau marin.

La stratégie sera mise en œuvre par les acteurs qui signeront la déclaration d'engagement. Elle incitera les schémas, plans et programmes du bassin (le 11ème programme de l'Agence de l'eau, le futur Sdage, le plan de gestion des risques d'inondation, les SAGE, les PLU, les SCOT, les appels à projets FEDER, le Plan Seine, etc.) à mieux prendre en compte les enjeux d'adaptation au changement climatique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…