En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La nouvelle Commission européenne est entrée en fonction, avec son Pacte vert pour priorité

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Ce dimanche 1er décembre, la nouvelle Commission européenne, présidée par l'Allemande Ursula von der Leyen, est entrée en fonction, pour un mandat de cinq ans. Le Néerlandais Frans Timmermann, nommé vice-président exécutif, est chargé du Pacte vert pour l'Europe (Green Deal européen) et de la lutte contre le changement climatique, l'une des priorités du nouvel exécutif européen. « D'ici dix jours, la Commission européenne présentera le Pacte vert pour l'Europe », a annoncé, ce lundi 2 décembre, Mme von der Leyen, à l'ouverture, à Madrid (Espagne), de la 25e conférence de la Convention climat (COP 25). « Notre objectif est d'être le premier continent neutre sur le plan climatique d'ici à 2050 », a-t-elle réaffirmé.

Ursula von der Leyen s'est prononcée, dans le Pacte vert, pour la neutralité carbone de l'UE d'ici 2050, et pour le rehaussement des objectifs de réduction de gaz à effet de serre, à -50 % voire -55 % en 2030 par rapport au niveau de 1990, contre -40 % actuellement. Les États membres débattront de ces objectifs lors du prochain Conseil européen prévu les 12 et 13 décembre. Dans le cadre du Pacte vert pour l'Europe, la Commission présentera aussi une stratégie en matière de biodiversité à l'horizon 2030, ainsi qu'un nouveau plan d'action pour l'économie circulaire.

Par ailleurs, l'Estonnienne Kadri Simson, nouvelle commissaire chargée de l'énergie, ainsi que le Lituanien Virginijus Sinkevičius, nouveau commissaire chargé de l'environnement, des océans et de la pêche, assisteront aussi à la COP 25.

Parmi les autres commissaires désignés figurent la Roumaine Adina Vălean, en charge du portefeuille des transports, ainsi que le Polonais Janusz Wojciechowski, chargé de l'agriculture. La Chypriote Stella Kyriakides est, quant à elle, la nouvelle commissaire chargée de la santé et de la sécurité alimentaire.

Réactions2 réactions à cet article

 

Merci pour ces intéressantes précisions

Vous avez la listes des lobbyistes en chef peu ou prou destructeurs de l'environnement qui dès lundi vont travailler tous ces commissaires liés à l'environnement ? ;-(((((

A côté de cela il nous faut être conscient que tout gros projet réduisant la dégradation de notre environnement ne peut être financé que par de la fausse monnaie légale inventée sans contrepartie "sonnante et trébuchante" par la BCE

Ah si au moins on décidait de faire de sérieusement des économies
1/ au niveau des traitements et frais des fonctionnaires de Bruxelles
2/ en ne dépensant plus la fortune que coûte le déplacement d'une semaine par mois à Strasbourg

Sagecol | 03 décembre 2019 à 09h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Les européens devront se faire à l'idée que d'ici 30 ans et a cette allure nous serons dans la très mauvaise pente .

maes | 03 décembre 2019 à 16h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager