En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Programme Life : l'UE investit plus de 100 millions d'euros dans dix nouveaux projets environnementaux

Gouvernance  |    |  Hortense Chauvin  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne prévoit d'investir 101,2 millions d'euros dans dix nouveaux projets du programme LIFE en faveur de la protection de l'environnement et de l'action climatique. Ces projets sont destinés à soutenir le Pacte vert pour l'Europe, lancé en 2019 par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Ils ont notamment pour objectif de réduire la pollution atmosphérique en Slovaquie et en République Tchèque, de protéger la qualité de l'eau en Lettonie et en Irlande, de réduire la quantité de déchets en Grèce, et d'améliorer la gestion des zones Natura 2000 en Estonie, en Irlande et à Chypre.

Sur ces dix projets, deux sont situés en France. Le projet Life IP Artisan a pour ambition de renforcer la résilience du pays face au dérèglement climatique, notamment grâce à l'implémentation de solutions fondées sur la nature. D'ici 2027, ce projet vise, entre autres, à construire treize réseaux régionaux dédiés à l'implémentation de ce type de solutions, et à mettre en place dix projets pilotes à travers le pays.

Le projet Affap (Alignment of the French and EC Sustainable Finance Action Plans) aura quant à lui pour objectif de contribuer au développement de la finance durable. D'ici cinq ans, les porteurs de ce projet espèrent que les actifs investis dans les produits financiers verts atteindront 10 % du marché français, contre 1 % aujourd'hui.

Depuis sa création en 1992, le programme LIFE a cofinancé plus de 5 400 projets en Europe. Pour la période 2014-2020, il était doté d'une enveloppe de 3,2 milliards d'euros. En juin 2018, la Commission européenne a proposé d'augmenter son budget de 60 % pour la période 2021-2027. Ce budget doit encore être validé par le Parlement et le Conseil.

Réactions1 réaction à cet article

 

101,2 millions d'euros pour la protection de l'environnement et l'action climatique (vaste fourre-tout). Cela paraît alléchant à première vue. Mais en face, combien pour la PAC (longtemps 1er poste de dépense de l'UE), l'industrie lourde, la compétitivité, les infrastructures routières nouvelles, le tourisme non soutenable, etc. ?

Pégase | 24 février 2020 à 21h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager