Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne entend faire ratifier l'Accord de Paris par les Vingt Huit avant la COP 22

Gouvernance  |    |  Agnès Sinaï  |  Actu-Environnement.com

Initialement prévue en juillet, la feuille de route pour la ratification de l'Accord de Paris par l'Union européenne a été présentée par la Commission le 10 juin. "Le projet de décision de ratification sera examiné par le Parlement européen et par le Conseil des ministres de l'Union européenne le 28 juin, en vue de son adoption d'ici la COP22, prévue en novembre prochain à Marrakech", a confirmé Ségolène Royal, la présidente de la COP21, dans un communiqué.

La Commission européenne entend faire ratifier l'Accord de Paris sans attendre les décisions relatives au partage de l'effort de réduction des émissions entre les Vingt Huit. Elle poursuit ses consultations bilatérales avec les Etats membres sur ce volet.

"Nul besoin d'attendre la proposition sur la répartition des efforts pour avancer. Tous les chantiers doivent avancer en même temps", a estimé Mme Royal, qui dit n'avoir "pas de crainte" concernant le processus de ratification par la Pologne. "C'est plus difficile pour eux. Ils méritent une écoute particulière, mais la Pologne est soucieuse de rester dans le peloton européen", a-t-elle dit à l'Agence Europe lors d'une conférence de presse à Bruxelles le 2 juin.

La Commission devrait présenter sa proposition concernant le partage de l'effort dans le courant de la deuxième ou de la troisième semaine de juillet.

Pour Yannick Jadot, député européen écologiste et porte-parole du groupe des Verts/ALE sur le climat, "il en va de la crédibilité de l'UE et de sa capacité à peser sur la scène internationale, en matière de lutte contre le dérèglement climatique alors que des pays comme la Chine, les Etats-Unis ou encore l'Inde se sont engagés à ratifier cette année. Il est cependant indispensable que l'Union européenne revoie à la hausse ses objectifs si elle ne veut pas que l'Accord de Paris reste une coquille vide".

L'Accord de Paris entrera en vigueur dès lors qu'il aura été ratifié par 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager