En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne souhaite développer les infrastructures vertes

Gouvernance  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

Utiliser des zones humides naturelles pour absorber l'excès d'eau, plutôt que de construire des infrastructures de protection contre les crues : la Commission européenne souhaite développer le recours aux capacités de dépollution ou tampon de l'environnement au sein de l'UE. Elle a ainsi adopté une stratégie qui vise à encourager la prise en compte systématique des processus naturels dans le cadre de l'aménagement du territoire et l'utilisation des "infrastructures vertes".

Outre cette promotion, la Commission annonce, d'ici fin 2013, des orientations sur la manière d'intégrer l'infrastructure verte dans la mise en œuvre de ces politiques de 2014 à 2020. En collaboration avec la Banque européenne d'investissement, elle mettra en place, d'ici à 2014, un mécanisme de financement pour soutenir les projets d'infrastructure verte. Une étude devrait également être initiée avant fin 2015 pour évaluer les conditions pour créer un réseau d'infrastructures vertes à l'échelle européenne.

Cette stratégie vise également un approfondissement des connaissances et de la recherche.

D'ici fin 2017, la commission devrait réaliser un bilan de son action et publier un rapport sur les enseignements tirés et les recommandations pour l'action future.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…