En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Joseph Stiglitz et Nicholas Stern vont étudier le coût social du carbone

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et présidente de la Conférence sur le climat (COP 21) jusqu'au passage de flambeau au Maroc (COP 22), a annoncé ce jeudi 3 novembre la mise en place d'une commission, présidée par les économistes Nicholas Stern et Joseph Stiglitz, chargée d'identifier "le coût social du carbone".

Cette commission économique est lancée dans le cadre de la coalition pour donner un prix au carbone au niveau international, animée avec la Banque mondiale.

L'objectif de la commission est "d'identifier un corridor de valeurs de référence du « coût social du carbone », représentant le bénéfice mondial de chaque tonne de pollution évitée, en prenant en compte les risques climatiques et les incertitudes, et en phase avec l'ambition de l'Accord de Paris", a expliqué Ségolène Royal dans un communiqué. "Ces valeurs pourront ensuite être utilisées comme référence pour canaliser le financement vers des projets de développement à faibles émissions de carbone (…) et concevoir des instruments de tarification du carbone interdépendants", a-t-elle ajouté.

La commission tiendra sa première réunion à la COP 22 à Marrakech du 7 au 18 novembre. Elle présentera ses conclusions en avril 2017, lors des réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…