En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Changement climatique : la Commission européenne lance la Convention des maires

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La Commission européenne a lancé le 29 janvier la ''Convention des maires'', qui constitue l'initiative la plus ambitieuse à ce jour pour faire participer la population à la lutte contre le réchauffement planétaire, a -t-elle indiqué dans un communiqué.

Les villes représentent aujourd'hui l'endroit idéal pour mettre en œuvre des idées nouvelles et des projets novateurs destinés à lutter contre le réchauffement climatique. Elles sont aussi des espaces publics où il est possible de trouver des solutions multiculturelles et intersectorielles, et où l'on peut arriver à concilier les intérêts privés et publics. La lutte contre la menace que représente la crise climatique ne peut se faire qu'à long terme, de façon holistique et cohérente, a déclaré Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé de l'énergie.

Cette convention fait suite à une consultation informelle auprès de nombreuses villes d'Europe, dont les maires se joindront à la Commission pour le lancement de la convention. Celle-ci consiste, pour les villes et régions participantes à s'engager officiellement à réduire leurs émissions de CO2 de plus de 20 % d'ici à 2020 en élaborant des plans d'action pour l'énergie durable. Les habitants seront informés des résultats de leurs villes respectives au moyen de rapports périodiques, qui pourront être contrôlés par une tierce partie.

La Commission soutiendra la mise en commun, entre les villes et régions signataires de la convention, des meilleures pratiques mondiales en matière d'énergie durable, au moyen d'un mécanisme de ''critères d'excellence''. Elle entend également négocier les conditions de participation à la convention d'autres acteurs importants. Un secrétariat de la convention, financé grâce au programme Énergie intelligente - Europe, gérera les tâches de contrôle, de mise en réseau et de promotion liées à ce nouveau défi.

Près de cent villes de toute l'Europe, dont 15 capitales, auraient d'ores et déjà manifesté leur soutien à cette convention.

La Commission veut désormais élaborer la version finale du texte au moyen d'une consultation officielle, puis fixer un délai pour l'adhésion formelle à la convention. En parallèle, plusieurs débats et manifestations de haut niveau se tiendront pour définir les conditions de participation des entités financières et les critères d'excellence à inscrire dans la convention. Le premier groupe de villes officialisera son adhésion au plus tard lors de la prochaine semaine européenne de l'énergie durable.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager