Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La Commission européenne veut améliorer la gouvernance maritime en Méditerranée

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
La Commission européenne a présenté le 11 septembre une stratégie visant à améliorer la gouvernance maritime en Méditerranée en matière de sécurité, de concurrence pour l'utilisation de l'espace marin mais aussi de lutte contre la dégradation de l'environnement et des effets liés au changement climatique, a souligné la Commission européenne dans une communication.

La Commission européenne plaide pour une action mieux coordonnée en matière de gouvernance maritime dans la région. Cette action doit être également menée en coopération avec les pays tiers du pourtour méditerranéen, a-t-elle précisé.

La Commission propose notamment d'aider les États membres méditerranéens de l'UE à échanger les meilleures pratiques en matière de politique maritime intégrée, par exemple au moyen des fonds communautaires existants consacrés à la coopération territoriale. Elle propose également d'offrir une assistance technique destinée notamment aux Etats membres de l'Union pour la Méditerranée, lancée en juillet 2008. Elle recommande en outre de créer, à l'échelle du bassin méditerranéen, un groupe de travail sur la politique maritime intégrée ou encore d'intensifier la coopération transsectorielle multilatérale.

La Commission s'apprête en outre à lancer une étude pour examiner la possibilité d'appliquer la planification de l'espace maritime (PEM) - mise en place dans le cadre de la nouvelle politique maritime intégrée de l'UE - en Méditerranée et indique qu'elle réalisera, dans le prolongement de cette étude, un projet pilote destiné à encourager les pratiques PEM transfrontalières. La Commission encourage également la gestion intégrée des zones côtières (GIZC), qui concerne les zones côtières et les îles, ainsi que l'application d'une approche plus cohérente de part et d'autre de la frontière terre-mer.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager