En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne veut favoriser l'innovation propre et écologique

En publiant un rapport sur les tendances et évolutions de l'éco-innovation dans l'UE, la commission confirme la forte croissance enregistrée par les éco-industries mais insiste sur la nécessité d'un recours massif à l'innovation propre et écologique.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
En publiant un rapport sur les tendances et les évolutions de l'éco-innovation dans l'Union européenne, la commission confirme la forte croissance enregistrée par les éco-industries. Celles-ci, au sein de l'Union européenne, représentent aujourd'hui 2,1 % du produit intérieur brut de l'UE et emploient quelque 3,5 millions de personnes. Selon la commission, près des trois quarts de ces emplois sont concentrés dans les secteurs de la gestion des eaux et des déchets et le quart restant dans divers domaines comme le contrôle de la pollution de l'air, la décontamination des sols, les énergies renouvelables et le recyclage.
En outre, sur le plan international, le secteur européen compte pour environ un tiers du marché mondial des éco-industries. Enfin, les entreprises européennes sont considérées comme présentant les meilleurs critères de durabilité dans 13 des 18 secteurs économiques principaux (Indice de durabilité Dow Jones). Cependant pour l'institution européenne, cela reste insuffisant. L'éco-innovation est un élément central dans la lutte contre le changement climatique. Elle nous permettra de progresser de façon significative vers la réalisation de nos objectifs visant à réduire la consommation d'énergie de 20 % et à accroître l'utilisation des énergies renouvelables de 20 % d'ici 2020, explique M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement tout en ajoutant qu'il reste moins de 13 ans pour y parvenir. Il est donc essentiel que l'éco-innovation soit pleinement exploitée sans plus tarder, car il ne nous sera possible de modifier fondamentalement nos modes de production et de consommation que par son intermédiaire, ajoute-t-il.

De ce fait et de façon à orienter le secteur industriel vers un avenir durable, la commission estime qu'il est indispensable que l'Union européenne et ses États membres s'engagent dans une action commune. Ainsi, sur la base du plan d'action en faveur des éco-technologies (PAET) de l'UE, le rapport propose de concentrer les mesures sur un certain nombre de priorités et d'actions, qui auront pour effet, selon elle, d'augmenter la demande en matière de technologies environnementales et d'éco-innovation. Pour stimuler la demande de technologies environnementales, les actions prioritaires proposées par la Commission consistent par exemple à promouvoir les marchés publics écologiques et la normalisation, à se concentrer sur les secteurs les plus rentables, à fixer des objectifs de performance, et enfin à créer un réservoir de connaissances stratégiques dans le domaine de l'éco-innovation.

Lancé par la Commission en 2004, le plan d'action en faveur des écotechnologies (PAET) de l'Union européenne vise essentiellement à accroître la demande en matière de technologies environnementales et à créer un terrain fertile pour l'éco-innovation.

Réactions9 réactions à cet article

 
mesures concernant les entreprises polueuses

quelles sont les mesures que prendra la commission européenne pour les entreprises qui n'investirons pas dans la recherche de nouvelles technologies propres et durables et qui préfererons augmentées les dividendes des actionnaires plutot que de se pencher sur la catastrophes du réchauffement climatique qui tuera nos enfants dans un avenir pas si lointain.J'ai regardé le film d'Al Gore "la véritée qui dérange"qui est plus qu'alarmante et qui montre aussi une forte volonté des polotiques a éviter le sujet,bien sur chacun d'entre nous est un peu responsable et dois faire des efforts considérables pour diminuer les gaz a effets de serre,mais les plus gros polueurs de la planete ce n'ai pas nous mes les grosses industries mondiales qui ne prennent pas leurs responsabilitées.

Anonyme | 09 mai 2007 à 23h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:mesures concernant les entreprises polueuses

ne nous leurrons pas: une entreprise fait toujours au mieux de ses intérets, et de celui de ses actionnaires,puisque c'est une entité crée pour faire du profit.Pas d'illusion donc, elle n'adoptera des stratégies d'économie d'énergie ou de dévelopement de produits écologiques que si elle y est fortement incitée, soit par des mesures fiscales, taxes, dégrevement d'imposition et autres, soit parce ça lui ouvre un secteur, un marché à forte demande, et donc la possibilité de faire du chiffre, des bénéfices suplémentaires.Et c'est là que réside le pouvoir d'un gouvernement, celui d'inciter une orientation par des mesures votées, souvent sous l'attente et la pression de ses concitoyens.Moralité, devenons écologiques et le reste suivra.Change-toi toi même et le monde changera, c'est notre espoir et il commence par chacun d'entre nous.Salutations.

jm | 10 mai 2007 à 07h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:mesures concernant les entreprises polueuses

Bonjour,

Ta réponse me parait excessivement manichéenne... C'est peut-être de bonne guerre en ce moment, mais sache que de nombreuses entreprises entreprennent des démarches pour réduire leur impact environnemental. Certaines éléphante n'ont peut-être rien compris, mais pour durer, il vaut mieux prévenir que guérir. Contrairement à ce que tu pense, elles sont plus nombreuses qu'on ne le croit à avoir déjà entreprit en ce sens... Les ignorer, et ignorer leur engagement n'est pas vraiment de nature à inciter les autres à ce lancer.

Daaaavid

Daaaavid | 10 mai 2007 à 08h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
A quand la taxe carbone ?

Il serait vraiment urgent d'instaurer une taxe carbone qui encouragerait la fabrication de matériaux de construction écologiques et qui taxerai les fabrications trop energivores.
Cela inciterai vraiment les industriels à se remettre en question est à developper des industries propres...

zitoun | 10 mai 2007 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:mesures concernant les entreprises polueu

Pas d'illusions sur les choix affichés des grandes "entreprises" en faveur d'un développement durable: poudre aux yeux la plupart du temps, même s'il y a des exceptions et certains effets vertueux: l'hypocrisie est l'hommage que le vice rend à la vertu!
La motivation principale d'entreprendre n'est pas en réalité d'abord le profit, qui est simplement une condition de perennité mais non l'objectif. On entreprend d'abord pour agir, seul ou collectivement, afin d'exprimer sa créativité au service de la société. La forme entreprise capitalistique privée est historiquement située et n'est pas et de loin la seule forme d'entreprise à mobiliser les êtres humains de tous temps. La confusion entre le moyen et le but fait appeler "entreprise" un centre de profit, l'inversion du rapport de subordination (le profit au service de l'objet et non l'objet au service du profit) est relativement facile à voir...à des yeux guidés par des valeurs humaines. La vie vaut quand même plus et mieux que les dividendes du tout petit nombre. La confusion volontaire du langage n'est que de la com, de la pub, une politique, destinée à tromper les victimes, et peut marcher un temps. Arrive toujours un moment où les yeux les plus aveuglés se descillent.
La curiosité en tous domaines concernant les produits qui nous sont proposés, de leur production à leur fin de vie, est de mise, pour tout humain et donc citoyen responsable. Quand le silence est la réponse, mieux vaut aller voir ailleurs, ou s'abstenir. La frugalité donne des satisfactions autrement conséquentes que la vaine consommation, la liberté en est...la cerise sur le gâteau.

Menfin | 10 mai 2007 à 13h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
INNOVATION PROPRE ET ECOLOGIQUE

Une constitution démocratique élaborée par une assemblée constituante élue par les citoyens de toute l'union serait une innovation propre et écologique. Certes une telle constitution scellerait la fin (écologique) de la commission européenne...

Menfin | 10 mai 2007 à 14h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
petite phrase du commandant cousteau

"Quand les hommes aurons abattus le dernier arbre,décimé les dernieres especes animale,bu la derniere goutte d'eau,alors il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible"

Anonyme | 10 mai 2007 à 23h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:petite phrase du commandant cousteau

"Les hommes" ou "l'homme" sont en réalité "des" hommes, qui font payer à tous leur décision inconséquente. Cet amalgame entre quelques uns et tous est un abus de langage, à mes yeux, même si pour l'arbre, c'est du pareil au même. Notre système économique est fou à lier, dans ses déterminants. Au moins ne le soutenons pas de notre consommation!

Menfin | 11 mai 2007 à 08h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
climatisation et chauffage automobile écologique

Bonjour Monsieur,

Inventeur, j’ai déposé un système écologique de climatisation automobile et de réfrigération de camions frigorifiques qui ne consomme aucune énergie.

Je voudrais créer mon entreprise pour exploiter cette innovation, pourriez-vous me dire où trouver des aides, cela fait 1 mois1/2 que je contacte les organismes censés aider au développement sans retour ?

Ce système pourra générer de fortes économies de carburant.

Pour de plus amples informations, je reste à votre disposition

Cordialement,

Christophe Verna

Christophe Verna | 05 décembre 2008 à 15h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager