Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission renforce la promotion du transport fluvial

Transport  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
La Commission européenne a lancé aujourd'hui son projet PLATINA destiné à rendre plus efficace la mise en œuvre des actions et mesures de promotion du transport par voies navigables. La plate-forme PLATINA a été conçue pour aider à mettre en œuvre le programme d'action NAIADES lancé en 2006. Elle couvrira un ensemble d'actions dans les cinq domaines stratégiques de NAIADES, à savoir l'amélioration des conditions de marché, la modernisation de la flotte, le développement du capital humain, le renforcement de l'image de la navigation intérieure et l'amélioration de l'infrastructure.
La plate-forme PLATINA sera à même de fournir une assistance technique et organisationnelle puisqu'elle bénéficiera de la participation active de parties prenantes, d'associations et d'administrations des États membres de premier plan dans le secteur, explique la Commission

PLATINA organisera, en outre, des réunions d'experts et des groupes de travail et réalisera des études consacrées aux moyens d'améliorer la mise en œuvre des actions sélectionnées. Pour l'année à venir, les actions prévues dans le cadre de PLATINA porteront par exemple sur la mise en place d'un portail unique pour les services d'information en ligne sur la navigation intérieure et d'un réseau d'éducation dans le domaine de la navigation intérieure, ainsi que sur une assistance technique en vue de la poursuite du développement du Service d'information fluviale.

Réactions1 réaction à cet article

 
En contradiction avec la directive cadre sur l'ea.

La directive cadre sur l'eau qui prévoit un bon état écologique des cours d'eau d'ici 2015 est pas mal en contradiction avec cette volonté de développer le transport fluvial. En effet, ce n'est pas en rajoutant des ouvrages de navigation (ecluses, épis...) que l'on va améliorer le fonctionnement écologique des grands cours d'eau.

La grande question est : comment réduire les kilomètres parcourus par les marchandises ? (gigot de nouvelles zelande, haricot vert d'afrique...

En réfléchissant de manière intelligente à cette question on pourrait réduire considérablement le nombre de péniches sur les canaux et de camions sur les routes.

Pitt | 01 octobre 2008 à 19h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager