En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne souhaite relancer la directive cadre sur les sols

Aménagement  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
A l'occasion d'une conférence de haut niveau qui s'est tenue le 12 juin consacrée au lien entre les sols et le changement climatique et au rôle de la gestion des sols dans l'atténuation du changement climatique, la Commission européenne a indiqué son souhait de relancer sa proposition de directive cadre sur la protection des sols.

Le commissaire européen à l'environnement, Stavros Dimas, a présenté en septembre 2006 une directive-cadre sur la protection des sols. Ce texte a pour objectif de mettre en place un cadre d'action commun au niveau de l'Union européenne destiné à préserver, à protéger et à restaurer les sols, tout en laissant aux États membres une marge de manœuvre suffisante pour l'appliquer de la manière la mieux adaptée aux conditions locales. Approuvé par le Parlement européen en novembre 2007, le projet n'a pas été voté en décembre dernier par l'Allemagne, l'Autriche et le Royaume-Uni et par la France qui s'est abstenue, lors du Conseil Environnement.

La Commission européenne souhaite relancer sa proposition de directive cadre sur la protection des sols. Selon la Commission, les sols sont essentiels pour stocker le CO2 et doivent être protégés dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

Les sols de l'Union européenne renferment plus de 70 milliards de tonnes de carbone organique, et la libération d'une petite fraction seulement de cette réserve suffirait à anéantir les efforts des autres secteurs. La Commission estime qu'une directive-cadre sur les sols renforcerait la protection des sols et préserverait certaines de leurs fonctions essentielles telles que la séquestration du carbone.

La question des sols sera également examinée cet automne dans le cadre d'un livre blanc de la Commission sur l'adaptation au changement climatique. Selon la Commission, ce document insistera sur la nécessité d'améliorer la résistance des sols au changement climatique et montrera comment des sols sains et résilients peuvent aider la société à s'adapter aux effets du changement climatique.

À l'heure actuelle, on estime que 115 millions d'hectares, soit 12 % de l'ensemble de la superficie de l'Europe, sont touchés par l'érosion due au ruissellement et que 42 millions d'hectares souffrent de l'érosion par le vent.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…