En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La communauté d'agglomération de Douaisis désigne Suez pour assurer son service d'assainissement

Eau  |    |  Graziella Dode Actu-Environnement.com

La délégation de service public d'assainissement a été attribuée à Eaux du Nord, filiale de Lyonnaise des eaux (Suez environnement), indique le conseil communautaire de la communauté d'agglomération du Douaisis (CAD). La délégation de service public porte sur la gestion de la collecte, du traitement des eaux usées et des eaux pluviales urbaines des 120.000 habitants de la CAD, précise-t-il. Ces deux contrats (réseaux et stations d'épuration), d'un montant annuel de plus de 6 millions d'euros, prendront effet à partir du 1er juillet 2013, pour une durée de 11 ans.

Christian Poiret, président de la CAD, s'est félicité de ce contrat qui "permettra à la CAD d'offrir un service de haute qualité aux habitants de son territoire, grâce à un partenaire performant, innovant et offrant les meilleurs ratios coûts/services rendus".

"La CAD est pionnière dans la gestion de l'assainissement et se distingue dans le domaine technique par des performances importantes dans la qualité des rejets", ajoute Philippe Maillard, directeur général de Lyonnaise des Eaux. Son entreprise s'engage à veiller au maintien de l'emploi local en attribuant les activités de sous-traitance en priorité aux PME locales, rassure-t-il.

Une gouvernance de performance environnementale

"Un mécanisme innovant de rémunération à la performance du contrat a été mis en place", affirme la CAD. Pour évaluer cette performance, 15 indicateurs ont été définis, portant sur l'atteinte d'objectifs techniques mais aussi sociétaux ou environnementaux par le délégataire.

Ainsi, une "plate-forme collaborative" dédiée au service de l'assainissement a été créée. Elle permettra à la collectivité un suivi permanent de l'exploitation et des contrats d'assainissement. D'autres initiatives sont également mises en place, notamment avec le milieu associatif. Les associations environnementales seront associées au projet de création d'un "réseau de sentinelles de l'environnement", en veille sur la qualité du milieu naturel du territoire. Lyonnaise des Eaux souhaite également utiliser les techniques développées (chaussées drainantes, noues, puits d'infiltration, toitures vertes) par l'Association pour le développement opérationnel et la promotion des techniques alternatives en matière d'eaux pluviales (Adopta) afin d'assurer un service de gestion durable et intégrée des eaux pluviales. "Celles-ci contribuent efficacement à la préservation des ressources en eau du territoire et à la lutte contre les inondations ou les rejets polluants dans le milieu naturel", estime Lyonnaise des eaux.

Enfin, une certification de la performance énergétique (ISO 50001) sera engagée sur la station d'épuration de Fort-de-Scarpe, avec des aménagements visant à optimiser la consommation d'énergie et réduire les émissions de gaz à effet de serre, explique le délégataire. Le but étant de parvenir à une autonomie complète en énergie de la station d'épuration dans les années futures. "L'amélioration de la performance énergétique contribue également à la réalisation du Plan climat territorial de la CAD", rappelle cette dernière.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager