Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

STEP d'Albi : résultats des premières études olfactométriques menées par le jury de nez

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Un jury de ''nez'', composé de 4 professionnels du bureau d'études BURGEAP et de 7 riverains du quartier de la Madeleine, a été mis en place par la Communauté d'agglomération de l'Albigeois dans le cadre de la construction d'une nouvelle station d'épuration dans le quartier de la Madeleine à Albi (81) qui verra le jour en mai 2010.

La nouvelle station d'épuration de la Madeleine traitera les effluents de 8 communes de la Communauté d'Agglomération de l'Albigeois (Albi, Arthès, Cambon, Cunac, Lescure, Le Séquestre, Puygouzon et Saint-Juéry), portant sa capacité nominale à 98.000 Eh. Le projet représente un investissement de plus de 18.000.000 €.

La Communauté d'agglomération de l'Albigeois a dévoilé le 4 décembre les résultats des études olfactométriques menées par le ''jury de nez''. Des échantillons ont été prélevés sur 16 sites, autour de la station d'épuration de la Madeleine, le 15 octobre 2008 et le 28 mai 2009. Le jury de nez a relevé la présence d'odeur autour de la station, du réseau d'égout et parfois du chantier en cours, dont l'intensité variait ''de forte'' à ''très forte'' et de ''désagréable'' à ''très désagréable'' au niveau du site et à 100 m. Les niveaux d'odeurs sur les 2 journées ''sont équivalentes et peu persistantes'', de l'ordre de 30 à 50 OUe (Unité d'odeur européenne). ''Les odeurs de la station sont moins nombreuses depuis le 28 mai 2009 mais leur intensité est plus importante au printemps qu'en automne'', ajoute la Communauté d'agglomération de l'Albigeois.

Le jury de nez doit mener d'autres études prévues au deuxième semestre 2010.

Réactions1 réaction à cet article

 
A CONSIDERER

D'après FERENCZY,fameux psychanaliste Hongrois:
"Si vous sectionnez les nerfs olfactifs d'un lapin,il devient impuissant".A t'on pensé à aviser la population d'un tel désagrément,les Albigeois risqueraient de ne plus se reproduire à l'avenir et ce quant à relativiser la noble intervention des nez,aux abords la station.

squelette élégant | 07 décembre 2009 à 12h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

NG, microstation d'épuration Nouvelle Génération INNOCLAIR