En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le pôle de compétitivité Tenerrdis fait son bilan

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Tenerrdis, c'est aujourd'hui 170 acteurs et 400 M€ d'investissements pour 200 M€ de financements publics : c'est ce qu'a révélé le pôle de compétitivité,Tenerrdis, en présentant son bilan de l'année 2007 après ses trois années d'existence. Depuis 2005, le pôle a labellisé 168 projets de R&D dont 83 ont été financés à hauteur de 81 M€, et un grand projet : Solar Nano Crystal/Alliance PV dont l'objectif consiste à développer des technologies photovoltaïques de pointe. Concrètement, le projet veut répondre aux principaux enjeux de la filière industrielle, notamment par l'élaboration de silicium de qualité solaire, l'augmentation du rendement des cellules photovoltaïques et enfin l'élaboration de modules innovants pour accroître la compétitivité de cette énergie. L'implication des collectivités territoriales joue un rôle essentiel dans l'ancrage de Tenerrdis au sein du territoire rhônalpin, avec le financement des plates-formes technologiques et du projet PV Alliance à hauteur de 60 M€, souligne dans un communiqué le pôle de compétitivité. Le succès de Tenerrdis se traduit également par la forte participation des PME-PMI qui représentent 72 % des acteurs industriels et dont le nombre a triplé depuis l'origine, ajoute-t-il.

A ce jour, 27 brevets ont notamment été déposés pour l'ensemble de ces activités de recherche et développement. Les projets IMCPBAT, QC Passi et Hychain Précurseur font partie de ces projets initiaux. Le projet IMCPBAT a pour objectif d'améliorer l'efficacité énergétique du bâtiment par l'intégration d'un matériau à changement de phase. Un autre projet QC Passi, où collaborent laboratoires français et hollandais, a permis la faisabilité d'un concept de cellule photovoltaïque au silicium cristallin avec un rendement de 11 %. Enfin, le projet Hychain Précurseur s'est articulé autour de la fabrication d'un prototypage de véhicule utilitaire et d'un fauteuil roulant intégrant un système de pile à combustible à hydrogène. Ce projet, entièrement financé par les collectivités territoriales, a été à l'origine de la création de 14 emplois chez Axane et constitue la première étape d'un autre projet à plus grande échelle au niveau européen : Hychain Mini-Trans pour des essais avec des utilisateurs. Il existe actuellement deux prototypes fonctionnels et qualifiés, souligne Tennerdis.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager