Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Composés perfluorés : l'Echa en faveur d'une restriction des PFHxA

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com
Composés perfluorés : l'Echa en faveur d'une restriction des PFHxA

Le comité d'évaluation des risques et le comité d'analyse socio-économique de l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) se sont prononcés, le 9 décembre, en faveur d'une restriction d'utilisation de l'acide perfuorohexanoïque (PFHxA), ses sels et les substances apparentées.

Ces substances sont un sous-groupe des per- et polyfluoroalkylées (PFAS). Elles sont très persistantes et mobiles dans l'environnement et peuvent endommager le système reproducteur humain. Elles sont utilisées dans de nombreux secteurs, comme le papier et le carton (matériaux en contact avec les aliments), les équipements de protection individuelle, les textiles de maison, les vêtements, ainsi que dans les mousses anti-incendie. « Comme de nombreuses substances perfluorées à longue chaîne (C8 à C14) sont ou seront bientôt restreintes (par exemple PFOA, PFCA), les fabricants ont commencé à utiliser à la place des substances à chaîne courte comme le PFHxA (C6) », explique l'Echa.

« L'ensemble du groupe PFAS est une préoccupation croissante depuis un certain temps maintenant. Dans l'UE, nous avons déjà restreint certains groupes d'entre eux et certains sont interdits dans le monde. L'année prochaine, nous nous attendons à ce que les propositions de restriction pour les PFAS dans les mousses anti-incendie ainsi que la proposition large s'attaquant à l'ensemble de la classe des PFAS, plus de 4 000 produits chimiques, soient préparées par cinq pays », explique Peter Van der Zandt, directeur de la gestion des risques de l'Echa. La Stratégie européenne sur les produits chimiques, présentée par la Commission en octobre 2020, prévoit de restreindre tous les PFAS d'ici à 2025.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Désamiantage : maîtrise d’œuvre et accompagnement HPC Envirotec