En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Compteurs Linky : pas facile pour les communes de se faire entendre

Depuis l'annonce du déploiement des compteurs communicants Linky et Gazpar, certaines communes se sont opposées au projet. Mais juridiquement, en ont-elles le droit ? Elément de réponse.

Energie  |    |  Marine Calmet  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.92.74.105
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Environnement & Technique N°357 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°357
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]
Le nouveau dispositif des appareils de comptage "communicants", en cours de déploiement depuis décembre 2015, n'est pas forcément le bienvenu partout. Lorsque ce ne sont pas les élus eux-même qui s'opposent au changement des compteurs, des collectifs d'habitants s'organisent. C'est le cas de la ville de Crozon (29), où le collectif "Stop Linky Presqu'île" appelle les habitants à se mobiliser afin de refuser le remplacement de leurs anciens compteurs. Actuellement, vingt-deux communes refusent...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager