Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'État concerte sur le financement de France Rénov' et des Accompagnateurs Rénov'

Bâtiment  |    |  R. Boughriet

Jusqu'au 30 juin 2023, le ministère de la Transition écologique ouvre une concertation (1) , auprès des associations représentatives des collectivités territoriales et des acteurs du réseau France Rénov' sur les modalités de financement de ce service public de la rénovation de l'habitat.

Depuis le 1er janvier 2022, France Rénov' est piloté et animé par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Ses 2 300 conseillers répartis dans 550 espaces conseils à l'échelon national accompagnent les ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Ce réseau est organisé avec le concours des Régions qui le cofinancent via notamment le programme de certificats d'économies d'énergie (CEE) « Sare » (à hauteur de 200 M€ mobilisés) jusqu'à fin 2023.

Le ministère annonce ainsi la prolongation de Sare pour une année supplémentaire, qui garantira la continuité du service public en 2024. Cette concertation vise l'accélération, avec les collectivités, de l'ouverture des guichets France Rénov', avec pour objectif de disposer d'au moins un guichet par intercommunalité d'ici à 2025.

Le ministère prévoit aussi le lancement d'un nouveau programme de CEE, géré par l'Anah, qui contribuera également au financement des missions des Accompagnateurs Rénov' en 2024. Les modalités pratiques de ce programme, et notamment les barèmes, seront présentés d'ici à cet été « pour permettre à tous les acteurs nouvellement agréés ou qui souhaitent l'être d'affiner rapidement leur modèle économique et leur offre de services ». Les acteurs « historiques » qui réalisent déjà des prestations d'accompagnement (les espaces conseils France Rénov', les opérateurs de l'Anah et les structures chargées d'une opération programmée) peuvent candidater depuis le 2 mai 2023 auprès de l'Anah pour être agréés. Les autres acteurs, notamment ceux issus du secteur privé (architectes, auditeurs énergétiques qualifiés, sociétés de tiers-financement) pourront engager leur démarche à partir du 1er juillet.

1. Accéder à la concertation sur France Rénov'
https://www.ecologie.gouv.fr/concertation-pacte-territorial-service-public-renovation-habitat?s=03

Réactions1 réaction à cet article

J'avoue, j'ai tenté de savoir à quoi j'avais droit si je voulais mettre une chauffage à la mode, pour remplacer celui qui était à la mode il y a 20 ans, et qui maintenant est une honte d'utiliser.
Impossible de savoir vu mon revenu, standard, à quoi j'avais droit comme primes ou aides. Et si je serai pénalisé ensuite en tant que taxes supplémentaires, genre éléments de confort.
Pourtant, comme on dit, il suffit d'un algorithme... et si j'ai ça j'ai droit à ça, mais dans ce cas j'ai pas droit à ceci, etc... Si plus grand que, alors etc...
A Bercy, ils font de très bons programmes pour les impôts, mais bizarrement pour les aides je ne vois pas le génie français à l'oeuvre. Au boulot, Bercy !

28plouki | 15 mai 2023 à 10h41 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Solutions pour une rénovation performante du bâtiment AXDIS PRO
Isolez vos bâtiments publics à usage tertiaire ou résidentiel Hellio