Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Deuxième semaine de négociations pour la biodiversité

Biodiversité  |    |  Florence Roussel

La deuxième semaine de négociations de la 10e conférence des parties signataires de la Convention sur la diversité biologique (CDB) a débuté hier avec l'arrivée de certains ministres et notamment la secrétaire d'Etat française à l'Ecologie Chantal Jouanno. Selon le ministère, la France compte peser dans les négociations sachant qu'en l'absence des États-Unis, non signataires de la CDB, l'Union européenne et ses États membres sont en première ligne.

D'ailleurs, le Comité français de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) encourage la France à "tout faire pour l’adoption de décisions ambitieuses pour la sauvegarde de la planète". "La France, pays à mégadiversité, doit contribuer à l’adoption de décisions plus fortes pour enrayer la disparition de la biodiversité et lancer une décennie décisive pour la préservation de ce bien public mondial", déclare-t-il dans un communiqué.

Selon l'UICN, la conférence de Nagoya doit aboutir à l'adoption d'un plan stratégique d’action ambitieux et concret assorti d'un plan de financement augmentant fortement la part dédiée à la biodiversité dans l’aide publique au développement.

Les 193 pays signataires de la CDB sont réunis à Nagoya jusqu'au 29 octobre prochain.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

VALORMAX BA : une gamme de matériels pour la valorisation de biomasse NOREMAT