Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Congrès des Maires de France placé sous le signe du Développement durable

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le 90ème congrès de l'Association des Maires de France (AMF) et la 12ème édition du Salon des maires et des collectivités locales (SMCL) organisée par le Groupe Moniteur se tiennent du 20 au 22 novembre, à Paris - Porte de Versailles. Cette année, le congrès de l' AMF qui fête aussi son centenaire attend 14.000 maires, élus municipaux et présidents d'intercommunalité, à la veille des élections municipales de mars 2008. Les principales tables-rondes auront ainsi pour thèmes les territoires ruraux, le citoyen dans l'intercommunalité, la démocratie représentative ou le citoyen et l'impôt local.

Placé sous le signe du Développement durable, le Salon des maires 2007 présentera aussi ''des solutions techniques vivables, viables et équitables en matière d'aménagement''. Une table ronde sur le DD propose également de montrer que les maires et les citoyens peuvent marcher de concert pour promouvoir un développement local durable, économe en énergie, et fondé sur le recours aux énergies renouvelables, indique l'association des maires.
L'AMF a ainsi choisi de rendre publique au congrès sa ''Charte des maires de France pour l'environnement'', en préparation depuis un an. Ce guide vise à fournir aux élus des pistes d'action, à travers des exemples de politiques municipales déjà menées, mais surtout à les fédérer autour de cet enjeu. La Charte de l'environnement comportera une liste d'engagements parmi lesquels notamment la nécessité de recourir aux énergies renouvelables et s'investir dans une politique d'économie d'énergie.

Par ailleurs, un sondage réalisé en octobre pour l'AMF par le CSA vient d'être publié et révèle que seuls 42% des Français déclarent avoir une idée précise de ce qu'est le développement durable. Une fois que la définition du terme leur a été donnée, 55% des Français sont convaincus que le développement durable devrait être une préoccupation prioritaire des politiques publiques. 66% estiment toutefois que ce doit être une préoccupation de chacun, précise l'AMF. Le sondage a été réalisé par téléphone les 3 et 4 octobre 2007 auprès d'un échantillon national représentatif de 1002 personnes âgées de 18 ans et plus, et constitué d'après la méthode des quotas.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager