Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les Nations unies adoptent une résolution sur la mise en œuvre du droit à un environnement sain

Gouvernance  |    |  I. Chartier

Le 4 avril 2023, durant sa 52e session, le Conseil des droits de l'homme des Nations unies (CDHNU) a adopté une résolution (1) relative au droit à un environnement propre, sain et durable. Ce texte, parrainé par le Costa Rica, les Maldives, le Maroc, la Slovénie et la Suisse, a notamment pour objectif d'engager les États à adopter un cadre juridique efficace et des politiques à l'échelle nationale et locale pour garantir ce droit. Ce dernier a été reconnu comme droit de l'homme par le CDHNU, le 8 octobre 2021, puis par l'Assemblée générale des Nations unies (AGNU), le 28 juillet 2022 (2) .

La résolution, bien que non contraignante juridiquement, engage les États à prendre diverses mesures pour assurer le respect du droit à un environnement sain, telles que :

- Renforcer les capacités de protection de l'environnement et coopérer davantage avec les autres États, le système des Nations unies, les organisations et organismes pertinents ;
- Intégrer les informations sur les droits de l'homme et l'environnement dans le système scolaire ;
- Promouvoir et intensifier l'action environnementale fondée sur les droits de l'homme ;
- Faciliter l'échange de connaissances ;
- Rendre le secteur judiciaire mieux capable de comprendre la relation entre l'homme et l'environnement ;
- Favoriser l'émergence d'un secteur privé responsable, etc.

« Cette résolution ouvre la voie à une protection et une promotion efficaces du droit à un environnement sain, et nous fournit les prochaines étapes nécessaires, maintenant que ce droit est universellement reconnu », réagit sur Twitter la Global Pact Coalition, qui vise à promouvoir un projet de Pacte mondial pour l'environnement.

Toutefois, l'adoption de ce texte ne s'est pas faite sans tensions. Les États-Unis avaient marqué leur volonté de retirer leur soutien à la résolution, empêchant ainsi un consensus, mais se sont toutefois ravisés après avoir émis une réserve (3) .

1. Télécharger la résolution (en anglais)
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-41544-resolution-cdhnu-droit-environnement-sain.pdf
2. Télécharger la résolution de l'AGNU
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-41544-resolution-agnu-droit-environnement-sain.pdf
3. Ils ont précisé qu' « aucune relation juridique entre un droit tel qu'il est reconnu dans cette résolution et le droit international existant » et qu'ils ne reconnaissaient « aucun changement dans l'état actuel du droit international conventionnel ou coutumier », selon Isabella Kaminski, journaliste, dans son article « Moves to crystallise right to a healthy environment spark tension at UN » dans le media Climate Home News

Réactions1 réaction à cet article

Résolution non contraignante juridiquement = verbiage bidon et creux, créé pour donner l'illusion d'une action concrète de protection de l'environnement qui se fait toujours attendre par une part grandissante de la population mondiale.

Pégase | 12 avril 2023 à 13h28 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question au journaliste Imane Chartier

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Portique de détection de la radioactivité dans les déchets - GammaScan®eV4 BERTHOLD FRANCE SAS
Désamiantage : maîtrise d'œuvre et accompagnement HPC Envirotec