En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Paquet énergie-climat 2030 : le Conseil européen prendra sa décision finale en octobre

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le Conseil européen, réuni les 26 et 27 juin à Bruxelles, a annoncé qu'il prendra "une décision finale" au plus tard en octobre 2014 sur le nouveau cadre d'action en matière de climat et d'énergie, y compris sur "des mesures supplémentaires visant à renforcer la sécurité énergétique de l'Europe" et sur des objectifs spécifiques en matière d'interconnexion à l'horizon 2030. "Tout sera mis en oeuvre pour respecter ce délai", a-t-il indiqué dans un communiqué.

En janvier dernier, la Commission européenne a annoncé de nouveaux objectifs climatiques à l'horizon 2030 : une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40% par rapport au niveau de 1990 - un objectif contraignant pour l'ensemble de l'Union, mais sans ventilation par pays, de la part des énergies renouvelables qui est portée à au moins 27% -, de "nouvelles ambitions" pour les politiques en matière d'efficacité énergétique, ainsi qu'un "nouveau système de gouvernance et une série de nouveaux indicateurs pour garantir un système énergétique compétitif et sûr".

Le Conseil européen a déclaré "attendre avec intérêt" que la Commission présente d'ici juillet un réexamen de la directive relative à l'efficacité énergétique et "expose en quoi l'efficacité énergétique peut contribuer au cadre en matière de climat et d'énergie à l'horizon 2030". En février dernier, les eurodéputés se sont prononcés pour un objectif de 40% en matière d'efficacité énergétique d'ici 2030.

Le Conseil demande également la mise en œuvre "immédiate" d'une série de mesures pour "renforcer la résilience de l'Europe et améliorer sa sécurité énergétique à brève échéance, avant l'hiver 2014-2015". Les mécanismes d'urgence et de solidarité existants, tels que les stocks de gaz, les infrastructures d'urgence et les flux inversés, seront "renforcés principalement dans les États membres les plus vulnérables", propose-t-il. Il s'agit également de "poursuivre les investissements pertinents dans les infrastructures énergétiques".

Réactions1 réaction à cet article

 

beaucoup de depence esperons qu'on abouti à une bonne chose
Mokhtar

mokhtar | 30 juin 2014 à 18h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager