En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un Plan départemental des déchets ménagers et assimilés adopté dans la Somme

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le Conseil général de la Somme a adopté en décembre dernier le Plan départemental des déchets ménagers et assimilés. Les objectifs prioritaires du plan ,dont c'est la 2éme révision, sont de prévenir la production de déchets, d'optimiser le tri et la valorisation , de renforcer le réseau des déchèteries et d'en développer l'éco-gestion, de réduire très sensiblement les apports dans les 6 centres de stockage existants, a souligné le Conseil général.

Le plan prévoit également la modernisation de l'usine de méthanisation d'Amiens Métropole, la création de centres de compostage et de recycleries-ressourceries. Selon le Conseil général, il ne prévoit pas d'usine d'incinération. L'objectif chiffré dans la Somme est de réduire de 10 000 tonnes en 2016 le tonnage de déchets ménagers acheminés en centre de stockage de classe II par le biais d'actions de prévention.

Réactions8 réactions à cet article

 
Projet de C.E.T. à BEUVRAIGNES 80

Les conclusions et observations de Monsieur le commissaire enquêteur prennent en compte les interventions des opposants à l'infâme projet d'ONYX-VALNOR dans le Bois des Loges à BEUVRAIGNES (33 Ha) en cours depuis 2004 et bloqué en Conseil d'Etat pour motifs importants. L'enquête publique a permis de mettre en évidence l'existence d'une SURCAPACITE ACTUELLE ET A TERME DE 8 ANS d'environ 100 000 T/AN : une bagatelle représentant 20 à 25 % du potentiel total. Contrairement à ce qui se racontait, désinformation obligeait, BEUVRAIGNES n'a pas lieu d'être réalisé !!!
Si le Conseil d'Etat autorisait le promoteur filiale de VEOLIA ENVIRONNEMENT à accomplir l'acte irréparable, c'est que la volonté de nos gouvernants n'est pas de respecter ni la NATURE ni la MEMOIRE : les Picards respectueux de leur passé et de leur environnement s'en souviendront !!!
Nous savons que PARIS, LILLE, REIMS ou un futur site aéroportuaire sont ou seront excédentaires en déchets : MAIS LE BOIS DES LOGES NE DOIT PAS SERVIR DE DECHARGE !!!
Françaises, Français, Picardes, Picards, la vigilance et la réaction s'imposent !

VIGIE | 02 août 2008 à 22h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Audience du Conseil d'Etat du 19.09.08

L'intervention argumentée d'un commissaire du gouvernement né durant les 30 glorieuses va probablement permettre à la Cour de confirmer le jugement de la Cour d'Appel de DOUAI du 30.11.2006 et ainsi autoriser déboisement, création et exploitation sur les 33 Ha du projet de la honte dans le Bois des Loges. Résultat de tractations opaques entre propriétaire, élus locaux, départementaux et nationaux, et surprenant, d'associations dites patriotiques, le projet échappe aux principes moraux du respect de la mémoire de ceux qui sont morts pour leurs descendants mais aussi contradictoirement aux conclusions d'un plan départemental de la Somme révisé fin Novembre 2007 postérieurement à l'arrêté préfectoral initial de Novembre 2004, à l'arrêt de DOUAI de Novembre 2006 et à l'arrêté préfectoral de Février 2007.
Bizarre, Bizarre tout ceci............................
Evidemment ONYX-VALNOR, filiale de Veolia Environnement, pèse très lourd ! Mais très ou trop c'est indisposant pour l'esprit de justice qui devrait règner à la Cour d'Appel de DOUAI, 50 rue de la Comédie, mais oui et surtout au Conseil d'Etat, face au Louvre, juste à coté de la Comédie Française !!! Oui, Oui !!!
MOLIERE, RACINE, VOLTAIRE, LA BRUYERE, LA FONTAINE, BALZAC, restez sereins, vous aviez raison RIEN N'A CHANGE.

VIGIE | 22 septembre 2008 à 09h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
6 semaines de délibéré n'ont pas suffi...

L'audience du 19 septembre dernier au Conseil d'Etat devait conduire à connaître le jugement 3 semaines après.
En ce début novembre, à l'avant-veille du 11 novembre, commémorant l'armistice de la grande guerre 14-18, cérémonie à laquelle le président SARKOZY ne participera pas à la clairière de Rethondes en forêt de Compiègne, comme il aurait du le faire comme tous les présidents précédents une année se terminant en 8, il n'y a pas de décision !!!
Monsieur François FILLON 1er ministre, Président du Conseil d'Etat, fonction purement honorifique diront certains, devrait être le 11 novembre à COMPIEGNE. Le sénateur Philippe MARINI, maire UMP de Compiègne, président du SMVO, requérant contre VEOLIA dans l'affaire du Bois des Loges, et François Michel GONNOT, député UMP de la circonscription de COMPIEGNE-NOYON, opposant déclaré à l'infâme projet, sauront avec les opposants rappeler à leur illustre hôte que 90 ans après, ils n'accepteront pas la profanation d'un lieu de mémoire au profit d'intérêts purement mercantiles aux mains "d'affairistes" qui doivent avoir des difficultés à se regarder le matin dans leur miroir, droit dans les yeux comme toutes les personnes sereines.

vigie | 03 novembre 2008 à 22h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
7 semaines ne suffisent pas.......

Effectivement, le cas du Bois des Loges devient un véritable casse-tête. Et aucun des décideurs de notre nation, depuis 5 ans, n'a ôsé y mettre le doigt !!!
Le premier ministre François FILLON devra seul, répondre à Compiègne, aux légitimes questions que les anciens combattants où les patriotes sont en droit de lui poser sur le devenir d'un dossier brûlant qi n'aurait jamais dû arriver au niveau auquel il se trouve aujourd'hui.

gazette | 07 novembre 2008 à 21h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
8 semaines non plus........

Et pourtant contrairement à ce que racontent certains, NON LE PROJET N'EST PAS ENTERRE !

Pour la fin de ce mois de novembre, nous connaitrons le verdict ! Les opposants resteront vigilants et attentifs, et gardent confiance dans le Justice exercée au nom du Peuple Français : les millions de morts des révolutions, des guerres, ne doivent pas être vaines, si ce fut le prix de la liberté et de la fraternité pour les générations suivantes, ce doit être un jour enfin, le prix de l'équité si ce n'est de l'égalité de celles d'aujourd'hui.

écho | 17 novembre 2008 à 08h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Le conseil d'état vient de statuer !

Presque 70 Jours après l'audience, le conseil d'état a débouté les opposants au projet.
Le texte intégral du jugement est à disposition sur le site Conseil d'Etat dans les dernières décisions, agrémenté d'un communiqué adapté à la situation particulière du dossier !!!!!

Après lecture dormons tranquille, le Justice rendue au nom du peuple français ne se discute pas.

BdesL | 26 novembre 2008 à 23h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Le conseil d'état vient de statuer !

Les opposants viennent de déposer ce mercredi 3.12.08 des dossiers dans les mains de Nicolas SARKOZY en personne, venu cet après-midi à COMPIEGNE. Ils lui demandent d'intervenir et de prendre position sur ce dossier contestable qui n'a trop fait que durer !
Le sujet qu'il venait traiter était "la grande pauvreté de certains français", le sujet qui nous mobilise comme opposants à l'infâme projet est son irrationalité connue et dénoncée.
L'un et l'autre ne peuvent subir l'indifférence de notre plus haut décideur national : en connaissance de cause à lui d'agir pour l'intérêt général ! Faisons lui confiance et nous verrons ensuite.

VIGIE | 03 décembre 2008 à 22h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Cour d'appel de douai BIS : Permis de construire .

A la suite du jugement du Conseil d'ETAT (fin 2008)donnant droit à ONYX-VALNOR filiale de Véolia Environnement de réaliser son projet, les opposants ont déposés des référés auprès du Tribunal d'Amiens. Fin Mars 2009, ces référés ont été rejetés mais suivi d'un appel à la cour de Douai au sujet du permis de construire (parcelles concernées et voies d'accès). La cour d'appel de Douai vient de donner raison aux opposants en annulant le dernier jugement du T.A. d'Amiens et en annulant l'arrêté préfectoral initial autorisant la création du C.S.D.U. dans le Bois des Loges de Beuvraignes.
Voir FR 3 Picardie infos de 19 H. du 18.08.10.
OUF !!! ONYX-VALNOR ne devrait pas vouloir aller en Conseil d'Etat. Encore 2 mois.........

vigie | 18 août 2010 à 21h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager