En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Prévention des risques naturels majeurs : mise en place de quatre groupes de travail

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs (COPRNM) a mis en place le 21 janvier quatre groupes de travail centrés sur les thèmes de la stratégie nationale pour la gestion du risque inondation, la prévention du risque sismique, la prévention des risques naturels et actions internationales, et l'évaluation de l'efficacité des plans de prévention des risques naturels.

Composé d'élus, d'experts, de représentants de la société civile et des services de l'Etat, le Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs se réunira trois fois par an, a précisé le Ministère du Développement durable dans un communiqué.

Installé en septembre dernier, le Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs est chargé d'émettre des avis sur les actions et politiques publiques permettant de réduire la vulnérabilité aux catastrophes naturelles, notamment dans le cadre des Plans de Prévention des Risques (PPR) et des travaux de transposition de la directive inondation en droit français, prévue dans le projet de loi Grenelle 2.

Réactions1 réaction à cet article

 
Encore des études...

Quand on voit ce qui c'est passe en Haïti, on a beau mettre en place tous les groupes de travail que l'on veut, cela ne servira à rien. C'est mondialement et au sein de l'Europe qu'il faut travailler pour savoir comment faire face à de telles catastrophes. Tout le monde connait et les experts en particulier les zones de failles sismiques et en Haute-Savoie nous en faisons partie.
Et que des mesures soient prises pour les nouvelles constructions c'est une chose, mais on est très en retard dans ce domaine. Donc il faut prendre les mesures nécessaires pour que tous les bâtiments et infracstructures seront maintenant aux normes antisismiques.
Quand au PPRI (risques innondables) les élus les changent au gré de ce qui les arrangent pour leurs constructions.. alors pour moi ils n'ont aucune valeur.. et pour finir on ne peut jamais rien contre les catrastophes naturelles de grande envergure!!

cépagagné | 25 janvier 2010 à 12h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager