Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Strasbourg et le Conservatoire des Sites Alsaciens s'associent pour préserver l'étang du Bohrie

Biodiversité  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
Strasbourg et le Conservatoire des Sites Alsaciens s'associent pour préserver l'étang du Bohrie
Crapaud vert (bufo viridis)
   
La Communauté Urbaine de Strasbourg et le Conservatoire des Sites Alsaciens ont signé le 14 novembre une convention de partenariat visant à assurer la gestion conservatoire du site de l'étang du Bohrie situé sur la commune d'Ostwald.

Cet étang situé en milieu urbain a bénéficié l'année dernière d'une opération de renaturation écologique à l'occasion de la construction de la ligne Tram entre Ostwald et Lingolsheim. Les travaux ont principalement consisté au décapage du sol sur une profondeur d'un mètre pour évacuer le sol agricole enrichi de diverses substances chimiques et à mettre à nu des zones de graviers pour recréer une topographie propice à la différenciation des habitats naturels (zones sèches, zones humides, mares, chenaux). Pour reconstituer à terme un état boisé, environ 7.000 boutures d'essences pionnières caractéristiques de la région (saules et Peuplier noir) ont également été plantées.

Ce projet a mobilisé le Conservatoire des Sites Alsaciens qui est intervenu en assistance au maître d'ouvrage, la Compagnie des Transports Strasbourgeois, et au propriétaire des terrains, la Communauté urbaine de Strasbourg. Avec la signature d'un partenariat, le conservatoire et l'agglomération de Strasbourg veulent poursuivre leur collaboration pour suivre l'évolution du milieu.
L'écosystème va en effet évoluer progressivement vers un stade forestier et accueillera à chaque étape des espèces végétales et animales spécifiques. Ainsi, depuis l'année dernière, les trois mares aménagées sur le site hébergent une population de Crapaud vert. Cependant, l'évolution du milieu forestier sera défavorable à cette espèce qui laissera la place à d'autres espèces d'amphibiens. Le Crapaud vert est cependant une espèce gravement menacée de disparition en Alsace et en France. Un suivi de la reproduction de l'espèce est donc mené en partenariat avec l'association BUFO. Il permettra d'identifier le début de la phase de déclin pour éventuellement envisager des actions visant à maintenir une population sur le site ou dans les environs.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour ,
Ayant créé 2 mares de 20m2 chacune après avoir trouvé 2 Bufo viridis ,je suis ravi de les voir revenir depuis 3 ans ! Plus une dizaine de grenouilles vertes ,5 de Lessona et 1 rousse actuellement ! comment faire pour protéger cet espace qui se situe sur mon terrain de 40 ares !Le sol (sable rouge)est propice développement de ces amphibiens
Cette aire de repos se situe à proximité d'un corridor emprunté par ces crapauds verts ,et cette incursion leur à été bénéfique semble t' il ! Ce corridor trouve son départ sur la commune de Morsbach à l'emplacement de l'usine de méthanisation ! Il me serait agréable et important de pouvoir pérenniser ce site!
Merci de me tenir informé .
Cordialement
marc muzzolini
21a, impasse du chemin de fer
57800 COCHEREN
tel: 0761324360

morris | 13 mai 2014 à 17h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

TD-Diver & Baro-Diver : sondes / surveillance des eaux souterraines SDEC