En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Mécanisme d'ajustement carbone aux frontières : la Commission européenne consulte

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne lance une consultation publique sur la mise en place d'un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières, jusqu'au 28 octobre 2020.

« Les efforts de l'Europe pour devenir climatiquement neutre d'ici 2050 pourraient être sapés par le manque d'ambition de nos partenaires internationaux, indique-t-elle. Cela signifierait un risque de fuite de carbone. Cela se produit lorsque les entreprises transfèrent leur production vers des pays moins stricts en matière d'émissions (…). Ce nouveau mécanisme permettrait de contrer ce risque en imposant un prix du carbone sur les importations de certains biens en provenance de l'extérieur de l'UE ».

L'objectif de ce mécanisme ? Que le prix des importations reflète plus fidèlement leur teneur en carbone. La Commission estime que cette option constituerait une alternative aux solutions déployées aujourd'hui d'attribution gratuite actuelle de quotas ou à la compensation de l'augmentation des coûts de l'électricité.

Ce mécanisme est aussi une des pistes envisagées pour financier le plan de relance européen.

La Commission pourrait proposer une directive en ce sens au second trimestre de 2021.

Réactions1 réaction à cet article

 

Le manque d'ambition de nos partenaires internationaux? Non ! Faut -il rappeler que tous les pays sont impactés par le réchauffement climatique et que tous les peuples ont pris la mesure du danger, seuls leurs gouvernants n'osent , pour le moment, pas prendre les mesures qui s'imposent. Or , tous les peuples, mondialement, vont les y obliger , donc ce n'est pas la peine de se cacher derrière ce prétexte pour ne rien faire. D'autant plus que les solutions qui marcheront seront adoptées partout sur la Planète, on attend donc les courageux qui vont se décider à agir les premiers. Et rappelons qu'il s'agit bel et bien d'une nouvelle économie.Plus tôt nous l'adopterons , plus de marchés nous conquerrons.

gaïa94 | 10 août 2020 à 23h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager