En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Géothermie haute température : nouveau permis de recherches en consultation

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le projet d'arrêté accordant à la société Fonroche Géothermie SAS un permis de recherches de gîtes géothermiques à haute température dans l'Allier et le Puy de Dôme, est soumis à la consultation du public jusqu'au 30 décembre, par le ministère de l'Ecologie et de l'Energie.

La géothermie est dite à "haute température" quand les fluides dépassent une température de 150°C. Son principe est de prélever des eaux chauffées à grande profondeur soit directement dans une nappe, soit au travers de réseaux de failles où elles circulent naturellement, "sans créer de nouvelles fractures. Les eaux prélevées peuvent être utilisées soit pour la production d'électricité dans des centrales géothermiques, soit pour la production d'électricité et de chaleur en cogénération, soit uniquement pour l'alimentation en chaleur", a expliqué le ministère. Le périmètre concerné par le permis d'Allier-Andelot délimite une superficie de 1.036 km2 environ.

Le gouvernement a déjà délivré à la société Fonroche Géothermie un permis de recherches en février dernier dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées et un autre permis dans le Bas-Rhin en juin.

Réactions9 réactions à cet article

 

A mon humble avis, c'est bien par cette prospection qu'il eu fallu commencer, au lieu de massacrer des paysages emblématiques de notre Auvergne, à coup d'éoliennes !

Tireman | 09 décembre 2013 à 10h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

En effet Tireman, nous avons la chance d'avoir une énergie sous nos pieds qui est utilisée depuis longtemts... Quand je vois ce qu'ils ont fait du Patrimoine Nature avec cette invasion inutile d'éoliennes... Je viens de participer à la cloture de l'Enquête Publique à Vritz (44) pour la transformation des grandes Landes en Zone Industrielle pour un nouveau parc éolien... 5 riverains se sont déplacé faute d'article dans la Presse Locale qui n'a donc pas annoncé cette EP... J'ai en la chance de travailler à la construction de la Maison de la Radio à Paris dans les années 60 où j'ai découvert cette puissance géothermique qui chauffe ce grand batiment... Mais il y a des serres qui sont chauffées dans le grand nord grâce à cette eau bouillante qui sort de terre...il serait temps de s'en occuper sérieusement du centre de la terre...

Triton | 09 décembre 2013 à 10h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour Triton,

Toujours la même méthode utilisée.
Les promoteurs de l’éolien viennent très discrètement circonvenir les élus locaux, et leur enseigne « l’évangile » à distiller à leur ouailles.
De plus, comme d’habitude, l’enquête publique brille par son absence de publicité, et par sa brièveté (34 jours dans votre cas)
Comme d’habitude aussi, je relève dans le rapport que « l’étude des simulations paysagères par photomontage est réalisée par le futur exploitant »…
Juge et parti en somme.

Enfin, en consultant le site loire-atlantique.gouv, je m’aperçois que question mitage éolien, vous êtes gâté dans votre région !
Au 30/07/2013, 170 éoliennes autorisées, dont 84 déjà en place !
Sincèrement, je n’aimerais pas habiter dans votre coin, c’est carrément une zone sinistrée.

Je vous souhaite un bon courage…

Tireman | 09 décembre 2013 à 13h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Zone sinistrée carrément!

Effectivement quand on voit la zone portuaire Saint-Nazaire, Montoir-de-Bretagne, Donges, on peut réellement parler de saccage en zone NATURA 2000.....mais pas à cause des éoliennes!!!!!!

Baudou1 | 12 décembre 2013 à 16h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Comme dans l'Allier et l'Auvergne, un potentiel énorme est disponible pour la Geothermie Profonde dans le Bassin Potassique 68, on en parle depuis toujours ,et on se heurte à l'indécision des Responsables connus!

arthur | 16 décembre 2013 à 17h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A l’attention d’Arthur :
Vous évoquez : « l'indécision des Responsables connus! »…
Je pense plutôt à un blocage organisé par le lobby éolien qui ne veut aucune concurrence.
Il suffi de lire, par ci, par là, comment les aficionados pro-éolien déconsidèrent toute option à ce type d’énergie.
Mais, dites-moi, j’ai lu que quatre permis de prospection avaient été accordés dans le Bas-Rhin.
Réalité ou rumeur ?

Tireman | 16 décembre 2013 à 18h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ou le lobby pétrolier ...

Développer une source d'énergie renouvelable sous nos pieds c'est dire et confirmer qu'on peut se passer du gaz de schiste.
A chaque région suffit sont potentiel d'ENR.
L'Auvergne (le massif central quoi), le bassin parisien, l’Alsace et les Pyrénées sont des zones à potentiel géothermique. C'est une bonne chose et il faut les exploiter.
Mais ce n'est pas le cas de toute les régions vous en conviendrez.

Les éoliennes sont efficaces, j'en veux pour preuve qu'elles sont devenue la première source d'électricité en Espagne en 2013.
C'est efficace. Mais pas partout. Et dans le Cantal je serais toujours le premier à dire que c'est ridicule d'en mettre. Ça l'est déjà beaucoup moins à Saint-Nazaire.

Terra | 23 janvier 2014 à 10h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ne seriez-vous pas parisien, mon cher Terra ?
Vous écrivez royalement :
"L'Auvergne (le massif central quoi)".
Non, le Massif Central ne se résume pas à la seule Auvergne.
Le Massif central, est inclus dans vingt-deux départements.
Le Massif central, c’est l’Auvergne et le Limousin en totalité.
C’est aussi des portions de la Bourgogne, de Midi-Pyrénées, de Languedoc-Roussillon, et de Rhône-Alpes.
Le Massif Central, c’est plus du septième de la superficie de la France.
Le Massif Central, c’est 10 parcs naturels régionaux, plus de nombreux site classés.
Le Massif Central, déjà bien sinistré, continu à être sous la menace constante des promoteurs éoliens, et nous avons fort à faire pour stopper le massacre.

J'aime cet "argument" :
"Les éoliennes sont efficaces, j'en veux pour preuve qu'elles sont devenue la première source d'électricité en Espagne en 2013."
Et c’est un argument ?
Est-ce que vous voulez sous-entendre que ce sera une constante ?
Comme vous le dites, ce fut en 2013.
Tout dépend du vent, par définition intermittant....
Pour info, le trait principal du secteur électrique espagnol est sa dépendance aux énergies fossiles : encore 48,4 % en 2012
Le nucléaire couvre 21 % des besoins, et les énergies renouvelables 30,5 % (hydraulique : 8,2 %, éolien : 16,6 %, solaire : 4 %).

Tireman | 23 janvier 2014 à 11h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Me doutais bien qu'une généralisation piquerait au vif l'Auvergnat (ou autre région) que vous devez être. Le pire c'est que vous aviez très bien compris la généralisation, mais votre mauvaise foi vous force à réagir sur ce DÉTAIL. Bref. Si vous demandez au commun des mortels ce qu'est le massif central il vous répondra l'Auvergne. Les autres régions s'y trouvant de facto inclus.

Non, je ne suis pas Parisien. Dans ma région d'origine il y a pléthore d'éoliennes ... et elles tournent ! Souvent, bien souvent car la brise marine balaye très régulièrement la terre. Ça ne me choque pas, ça ne mite pas le paysage, car il s'agit de plaine. la plaine de Caen.
Les éoliennes sont efficaces !
En Espagne les gestionnaires on utilisé l'Eolien pour économiser les énergies fossiles.
Vous prenez le problème à l'envers.
L'éolien n'a pas pour vocation d'augmenter la production fossile mais de la diminuer par rapport à une valeur seuil ... la consommation actuelle.
Et je ne parlerai pas des solutions de stockage d'énergie.

Mais bref, ici nous parlons bien de la Géothermie !
Oui monsieur, la géothermie !
C'est une énergie magnifique ... a condition d'en avoir sous ses pieds !
Alors oui, le massif centrale (l'Auvergne donc ;)) a un beau potentiel ...
Quid des autres régions ?
Allez y !
Défendez donc le projet !
La géothermie, comme l'éolien, comme le solaire ... comme les ENR n'a pas sa place sur TOUTE la France.

Un région, une ENR spécifique !

ps : j'ai fais ma géologie au massif central...

Terra | 23 janvier 2014 à 14h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager