En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Agrocarburants : Bruxelles consulte le public sur le changement indirect d'utilisation des sols

Energie  |    |  Victor Roux-Goeken Actu-Environnement.com
La Commission européenne a lancé vendredi 30 juillet une consultation du public sur le changement indirect d'utilisation des sols (Iluc) et les agrocarburants, indique le Centre commun de recherche (JRC) de l'exécutif européen dans un communiqué du jeudi 5 août.

Les contributeurs ont jusqu'au 31 octobre prochain pour commenter et critiquer les études déjà publiées sur le sujet par la Commission, recensées sur la page Internet dédiée à la consultation, et proposer des ''options politiques concrètes'', indique le JRC.

Un changement indirect d'utilisation des sols se produit lorsqu'un territoire initialement destiné à la culture de végétaux pour l'alimentation est dédié à la production d'agrocarburants. La culture alimentaire est alors souvent transférée à un endroit ou les coûts du foncier et ceux associés à l'agriculture sont plus faibles - comme les prairies et les forêts, rappelle le JRC. Un ''sujet de préoccupation'', car la déforestation et la culture de territoires vierges ou semi-vierges libèrent dans l'atmosphère de grandes quantités de carbone jusque là stockées dans les sols et les plantes. L'utilisation de fertilisants azotés génère en plus des émissions de protoxyde d'azote (N2O).

Réactions2 réactions à cet article

 
En futhark ?

Nous avons une chance énorme,puisque la majorité des documents qui sont soumis à notre appréciation sont consultables en Anglais,le Futhark aurait très bien pu s'imposer !et ce en terme d'option politique concrète...

ECCE HOMO | 06 août 2010 à 09h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Changement de sol, mais aucune étude du rendement

Salut,

Juste pour faire remarquer que la vrai question est de savoir si le rendement globale est bon. Il a été prouvé que le rendement global est négatif, bizarrement rien là dessus.
Donc grosso modo on transforme une culture en une déculture, est-il vraiment besoin de faire une consultation à ce sujet ?

Tutur | 12 août 2010 à 17h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…