En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Covid-19 : plus de 20 000 propositions de citoyens pour construire « le monde d'après »

La consultation citoyenne pour « inventer le monde d'après » a réuni 165 000 participants et formulé plus de 20 000 propositions. Au rang des priorités des citoyens : l'agroécologie, l'économie circulaire ou encore un modèle économique plus soutenable.

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Covid-19 : plus de 20 000 propositions de citoyens pour construire « le monde d'après »

Lancée le 10 avril jusqu'au 25 mai par le WWF France, la Croix-Rouge, le groupe SOS ou Make.org, la consultation citoyenne pour préparer l'après-crise sanitaire de la Covid-19 a rassemblé 165 000 participants.

À l'heure du déconfinement, les citoyens répondants ont élaboré 20 000 propositions pour « inventer le monde d'après ». Quatorze idées ont été jugées « prioritaires » par les participants, notamment en matière d'agroécologie, d'économie circulaire, de mobilité alternative ou encore de protection de la biodiversité.

Les citoyens plébiscitent ainsi le développement des systèmes de circuits courts et préconisent la diminution des importations, notamment par le biais de taxes sur les kilomètres parcourus. Vient ensuite la transition vers un modèle agricole alternatif, plus local et moins intensif (élevage compris), utilisant moins de produits phytosanitaires.
Ils souhaitent également limiter la production de déchets, notamment les emballages et le plastique, et favoriser le recyclage, ainsi qu'augmenter la durée de vie des produits. Ils privilégient des solutions alternatives comme le vrac, la consigne et les matériaux biosourcés.
S'ajoutent l'interdiction des pratiques menaçant les espèces sauvages, les insectes (notamment les abeilles) et leurs milieux de vie, et l'extension des zones marines et terrestres protégées.
Les citoyens promeuvent aussi « des transports en commun plus étendus et plus accessibles, un recours plus fréquent au covoiturage plutôt qu'à la voiture individuelle, et le développement des mobilités douces comme le vélo ». Ils réclament également la réduction du transport routier et aérien de marchandises au profit du ferroviaire.

 
Les 165 000 citoyens qui ont participé à la consultation "Inventons le monde d'après" (...) ont dessiné des propositions concrètes pour un avenir qui rime avec droits économiques et sociaux.  
Véronique Andrieux, directrice générale du WWF France
 
Les participants plaident en faveur d'un modèle économique « plus soutenable », et une transition de la société et des entreprises « vers une économie responsable qui respecte la nature, les ressources et la dignité humaine ». Ils souhaitent en outre « relocaliser » les productions « jugées essentielles, notamment dans les secteurs de la santé, de l'alimentation et du textile ». Ils appellent également à conditionner les aides publiques aux entreprises à des pratiques écologiquement et socialement vertueuses.

Des propositions à l'action

« Les 165 000 citoyens qui ont participé à la consultation "Inventons le monde d'après" l'ont bien compris et ont dessiné des propositions concrètes pour un avenir qui rime avec droits économiques et sociaux. Nous saluons cette forte mobilisation qui nous donne espoir et renforce le sens de notre action », s'est félicitée Véronique Andrieux, directrice générale du WWF France. « Et parce qu'il faut maintenant passer des propositions à l'action, nous nous engageons à traduire les propositions les plus plébiscitées en mesures concrètes pour influencer le plan de relance sur lequel travaille le Gouvernement », a-telle ajouté.

À l'issue d'une pétition soutenue par 184 000 signataires, une vingtaine d'organisations associatives et syndicales ont aussi présenté 34 mesures pour préparer un plan de sortie de crise écologique et social. De même, la consultation citoyenne, lancée par une soixantaine de parlementaires, a recueilli 8 700 propositions pour « un jour d'après plus juste, plus solidaire, plus respectueux de l'environnement, et plus démocratique ». Les parlementaires signataires ont élaboré 30 propositions articulées autour de quatre thèmes : la santé, la sobriété, la solidarité, et la souveraineté.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager