En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

UE : consultation publique sur les déchets des navires démantelés dans les ports

Déchets  |    |  Angela BolisActu-Environnement.com

Depuis le 14 juillet, la Commission européenne a lancé une consultation publique en vue d'optimiser une éventuelle révision de la directive sur les installations de réception portuaires pour les déchets d'exploitation des navires et les résidus de cargaison. Un questionnaire a été mis en ligne jusqu'au 16 septembre.

Après l'affaire du porte-avion le Clémenceau, dont un tribunal a interdit le démantèlement en Inde et ordonné le retour en France, la Commission se dit préoccupée par le problème du recyclage des navires en fin de vie du point de vue de son impact sur la santé des travailleurs et sur l'environnement. Des navires construits il y a 25 ou 30 ans contiennent encore des substances dangereuses comme les PCB, le TBT (tributylétain, peinture anti-salissures) ou l'amiante.

Dans cette filière du recyclage, 95% du matériel, des mitrailles d'acier et de l'équipement peuvent être réutilisés. 700 grands navires commerciaux partent à la casse chaque année, pour un chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard d'euros dans le monde. Le nombre de navires à démanteler devrait, en outre, sensiblement augmenter après la décision internationale de bannir les pétroliers à simple coque d'ici 2015.

Autrefois situés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, les chantiers de démolition se sont aujourd'hui déplacés principalement en Inde, au Bangladesh et au Pakistan. Pour éviter de décharger les problèmes environnementaux sur les pays en développement, des normes interdisent l'exportation des déchets dangereux vers des pays non membres de l'OCDE. L'UE a, de surcroît, définit les déchets pouvant se retrouver dans les navires exportés (Directive-cadre sur les déchets) et fixé des conditions d'importation et d'exportation de ces déchets dangereux (Règlement relatif au transfert des déchets).

A une autre échelle, en France, la filière du démantèlement et du recyclage des bateaux de plaisance est encore bien peu structurée.

Réactions3 réactions à cet article

 

Et où peut-on participer à cette consultation ?

Valérie | 27 juillet 2011 à 14h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

sur le site de l'UE: http://ec.europa.eu/yourvoice/consultations/index_fr.htm

laurent | 28 juillet 2011 à 09h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

la récup c'est écolo ....
pourquoi ne pas donner certaines ambarcations la ou elles serait utiles...
chaques jour nous détruisons des bateaux de pèche ,dont certains ont moins de 10 ans .....!!
dans certains cas le recyclage est une foutaise:valorisons

mederic | 07 août 2011 à 17h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…